Primaire : « jusqu’à 25% d’anglais par jour »

Un rapport comprenant des pistes d'amélioration pour l'enseignement de l'anglais à l'école sera remis mercredi à Jean-Michel Blanquer. Quelques éléments.

© Paty Wingrove – Fotolia

L’inspectrice Chantal Manes et le journaliste britannique Alex Taylor rendront mercredi leur rapport sur l’apprentissage des langues vivantes à l’école à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, indique le JDD.fr ce matin.

Le ministre a en effet demandé ce rapport suite aux mauvais résultats de la France en anglais dans les classements européens. Pour tenter d’enrayer ce problème, une des solutions est l’apprentissage le plus tôt possible des langues étrangères. C’est le cas depuis 2016 : l’apprentissage des langues vivantes démarre au CP.

Mais, même si des progrès ont pu être identifiés grâce à cette mesure, ils restent bien insuffisants. Deux problèmes se posent : les effectifs trop chargés en classe, qui rendent difficiles la pratique de l’oral, et la formation initiale des professeurs des écoles, encore trop faible en langues vivantes.

L’anglais en toutes occasions

Une des pistes que proposera le rapport pour tenter de contrer les difficultés, outre le fait de « commencer les langues étrangères le plus tôt possible en primaire », sera de les utiliser pour d’autres disciplines, en maths, en histoire… Certaines écoles pilotes proposent déjà « jusqu’à 25% d’anglais par jour », le sport, la récré, les consignes données par exemple se faisant en anglais (école Robert Doisneau, Boulogne-Billancourt). Avec des résultats très significatifs.

Jean-Michel Blanquer souligne par ailleurs l’importance de l’immersion en V.O. Interrogé ce matin sur BFMTV, il explique « envisage[r] de proposer des dessins animés en version originale, grâce à un partenariat avec France Télévisions. »

1 commentaire sur "Primaire : « jusqu’à 25% d’anglais par jour »"

  1. florence landry  14 septembre 2018 à 18 h 05 min

    Il faudrait deja qu’on sache donner les consignes en anglais…On ne peut pas leur apprendre ce qu’on ne maitrise pas! L’habilitation est donnée avec beaucoup de facilité pour que l’Education nationale se décharge des formations nécessaires. (Vous êtes donc capables!!). Mais cette habilitation (qui est maintenant demandée pour s’inscrire au concours) n’est demandée que depuis peu. Les profs qui sont en poste depuis plus de 5 ans ne l’ont pas forcément et aucune formation n’est proposée…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.