4 500 postes de fonctionnaires supprimés en 2019

Le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé la suppression de 4 500 postes dans la Fonction publique d'Etat en 2019.

fonctionnaire

denisnata-shutterstock

Le gouvernement prévoit de supprimer 4 500 postes dans la Fonction publique d’Etat l’année prochaine, a indiqué Edouard Philippe dans une interview accordée au Journal du dimanche. Le Premier ministre présentait les premières mesures budgétaires pour 2019.

Le ministère des Finances, l’audiovisuel public et le réseau extérieur de l’État impactés

Emmanuel Macron avait promis lors de sa campagne présidentielle de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires sur le quinquennat, 70 000 venant des collectivités et 50 000 de l’État. En 2018, 1 600 suppressions de postes avaient été effectuées dans la Fonction publique d’Etat. En 2019, ce sont donc 4 500 postes supplémentaires qui seront supprimés, et « en 2020 le chiffre sera supérieur à 10 000 », selon Edouard Philippe.

Pour 2019, les suppressions concerneront particulièrement le ministère des Finances, l’audiovisuel public et le réseau extérieur de l’État, a précisé le Premier ministre. Cependant, il y aura également des recrutements, a-t-il indiqué, évoquant « 2 000 agents supplémentaires dans la police, la gendarmerie et à la DGSI, 1 300 à la justice – parce qu’il s’agit de priorités ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.