Parcoursup : 89 000 lycéens encore sans réponse

Après les résultats du bac, 89 000 lycéens n'ont toujours pas reçu de proposition d'orientation dans l'enseignement supérieur via la plate-forme Parcoursup.

bac 2016 perles

© denisismagilov – Fotolia

Alors que les candidats recalés au bac ont été supprimés de Parcoursup, environ 89 000 lycéens bacheliers n’avaient pas encore obtenu de proposition de formation sur la plate-forme le 13 juillet dernier.

13 900 candidats demandent un accompagnement du rectorat

Sur ces 89 000 candidats, 13 900 ont saisi le rectorat de leur académie afin qu’il les accompagne et leur fasse une proposition. Cette procédure était auparavant réservée aux inscrits n’ayant obtenu aucune réponse positive.

Le ministère de l’Enseignement supérieur mettra en place une aide financière pour les jeunes ayant accepté une place dans une formation loin de chez eux suite à la proposition du recteur. Le montant de cette aide sera de 200 à 1 000 euros et sera « cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une allocation annuelle, une aide ponctuelle, une aide à la mobilité internationale ou une aide au mérite », a-t-il indiqué.

Parcoursup ouvert jusqu’au 5 septembre

Rien n’est encore définitif pour les candidats sans proposition, puisque Parcoursup continuera de fonctionner jusqu’au 5 septembre, et donc, des places seront susceptibles de se libérer d’ici là. Une phase complémentaire ouverte jusqu’au 20 septembre permettra de formuler de nouveaux voeux dans les formations disposant encore de places. Sur les 812 000 inscrits sur Parcousup, 164 000 candidats ont reçu au moins une proposition mais ne l’ont pas encore validée définitivement, attendant d’obtenir éventuellement une place dans une formation qui leur conviendrait mieux. Le problème étant que ces candidats empêchent ainsi les places de se libérer pour d’autres…

Et l’attente est difficile à supporter comme en témoignent certains bacheliers dans le Monde : « Aujourd’hui, je ne sais pas encore ce que je vais faire en septembre, quels livres je dois lire pour me préparer, si je dois trouver un logement ou même acheter une voiture », déplore par exemple une lycéenne.

L’année dernière à la même période, 87 000 lycéens étaient en attente d’une proposition de formation sur APB, le prédécesseur de Parcoursup, très critiqué par la communauté éducative.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.