Art : la représentation de l’enseignant à travers la peinture

Si l’Histoire de l’art est souvent liée à la représentation de l’enfance, l’enseignant y a-t-il également une place ? Eclairage avec Delphine Campagnolle, Directrice du Musée National de l’éducation de Rouen.

Peinture - Egbert van Heemskerck, Le maître d'école,1687

Egbert van Heemskerck, Le maître d’école,1687

 

L’enseignement est-il un thème abordé en peinture ?

Oui, c’est un thème abordé en peinture, d’abord traité par la scène de genre, notamment dans la peinture hollandaise du XVIIème siècle. Cela pouvait être également l’objet de scènes burlesques, comme des scènes de tavernes de peintres flamands, qui sont en quelque sorte des caricatures de notre société. Il faut savoir que la représentation d’un maître faisant classe chez lui (à l’époque, les maîtres d’écoles font classe à leur domicile) font l’objet de représentations de peintres qui vont montrer les difficultés de cet enseignement, qui à l’époque, est un enseignement de méthodes individuelles.

On peut penser que c’est une bonne chose car c’est une pratique personnalisée, mais dans l’Ancien Régime, le revers de la médaille est que l’enseignant ne passait que 10 à 15 minutes par jour avec chaque élève, pour lire ou corriger leurs erreurs. Ensuite, l’élève était inoccupé et cela prêtait à la distraction.

Les peintres de genre se sont accaparés de ce thème pour justement en faire un sujet de moquerie où l’on représentait des maîtres d’écoles débordés par le chahut.

L’enseignant est-il perçu autrement ?

Il y a une autre tendance à la même époque (XVIIème/XVIIIème siècles) à des représentations de maîtres d’école dans des intérieurs soigneux, bourgeois, où il y a une atmosphère beaucoup plus studieuse. Il faut certainement y voir une forme de critique entre le monde urbain et rural.

Si nous regardons les gravures d’un artiste comme Abraham Bosse, au XVIIème siècle, nous observons des scènes représentant des maîtresses d’école dans un couvent de jeunes filles, dans une ambiance plus sérieuse, propice à l’étude.

Quels artistes ont traité ce thème?

Des peintres se sont spécialisés sur ce thème au XIXème siècle. Auparavant, des peintres de genre ont représenté des scènes scolaires caricaturées, mais pas seulement. C’est le cas notamment de Adriaen van Ostade, peintre hollandais élève de Frans Hals, qui, parmi les nombreux thèmes qu’il a abordé, a illustré des scènes scolaires.

Henri Jules Jean Geoffroy L’école maternelle 1898

Au XIXème siècle, c’est différent car l’institution École se met en place, et cela devient un sujet beaucoup plus respecté. Il y a une plus grande valorisation de la figure de l’enseignant et de l’acte d’apprendre dans un contexte scolaire.

Nous aurons ici des peintres de l’enfance, l’un des plus célèbres étant Jean Geoffroy (qui signe ses oeuvres sous le pseudonyme “Geo”). Il exposait au salon au XIXème siècle, et aura une commande de Ferdinand Buisson et de Jules Ferry pour représenter la nouvelle École Républicaine. C’est une commande de cinq grands tableaux, qui doivent donner les visages de la nouvelle institution. Il y a une scène qui se passe dans une école maternelle, une dans une cour de récréation, une en Algérie, une autre en Bretagne… Cela montre la diversité de l’enseignement dans l’Empire Français, et c’est un langage qui valorise cette École Républicaine, à une époque où l’on dresse le mythe du hussard noir de la République. C’est une représentation de la méthode simultanée, où tous les enfants reçoivent l’enseignement en même temps, avec une attitude plus studieuse.

Auguste Joseph Truphème A l’école 1892

Auguste Joseph Truphème A l’école 1892

Nous observons également la manière dont cet enseignement se matérialise, avec des objets accrochés aux murs de la classe, des planches didactiques, un globe de géographie.

Nous apercevons également, comme chez Auguste Truphème, qui appartient au même courant, des scènes plus touchantes qui se concentrent davantage sur le rapport enseignant/élève, permettant de palper l’angoisse de ce dernier. L’apprentissage est figuré comme un exercice où l’enfant travaille.

Peut-on admirer ces oeuvres au MUNAÉ ?

Oui, les tableaux que j’évoque sont visibles dans l’exposition permanente “5 siècles d’école” .

Est-ce difficile de trouver des oeuvres sur la thématique éducative ?

Assez, c’est un constat que nous pouvons déplorer : si l’histoire de la peinture est intimement liée à la représentation de l’enfant, il n’y a hélas pas tant de représentations de scènes scolaires. Nous constatons que les artistes, et notamment les grands impressionnistes, ne se sont pas emparés de ce thème alors qu’ils utilisent l’enfant comme un sujet majeur. Ce constat s’applique à chaque époque.

L’art contemporain s’est-il emparé de cette thématique ?

Une exposition à venir en 2019 traitera précisément de ce sujet dans l’art contemporain. Des artistes, notamment par le média photo, se sont intéressés à cette thématique.

Couverture du livre Classroom portraits de Julian Germain © Prestel

Nous avons acquis quatre œuvres d’un artiste britannique nommé Julian Germain, qui réalise encore aujourd’hui une série nommée “Classrooms”.

Ce sont des portraits d’enfants dans leur classe qu’il fait à travers le monde, et cela montre quelle place consacre chaque société à l’école, avec des situations très disparates entre des pays émergents et des pays occidentalisés, et en même temps des éléments intéressants sur l’uniforme, l’enthousiasme ou non des élèves. L’idée n’est pas la photographie volée puisque les enfants prennent la pose.

Diaporamas : des œuvres sur l’école exposées au MUNAE

Les peintures de l'exposition permanente

Logette 2 - Châtiments et récompenses

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.