Grève du 22 mars dans l’Education : « je pense qu’elle ne sera pas trop forte » (Blanquer)

Pour Jean-Michel Blanquer, la grève du 22 mars 2018 sera peu suivie dans l'Education nationale.

blanquer ministre de l'Education nationale

Jean-Michel Blanquer le 19/03/2018. Source : RTL

L’Education nationale épargnée par la grève des fonctionnaires du 22 mars 2018 ? C’est en tout cas ce que pense Jean-Michel Blanquer. Invité hier sur RTL à s’exprimer sur l’ampleur de la mobilisation à l’Education nationale, le ministre a estimé qu’elle « ne sera pas trop forte », même si « on ne peut jamais dire à l’avance ce genre de choses ».

« La majorité d’entre eux comprennent le sens des réformes »

« Il y a une atmosphère de réformes à l’Education nationale qui sont en général bien comprises par les professeurs », a indiqué Jean-Michel Blanquer. « Bien sûr qu’ils peuvent avoir des motifs d’insatisfaction, mais qui parfois remontent à loin, et la grande majorité d’entre eux comprennent le sens des réformes que l’on fait ».

Le ministre a adressé « un message de confiance » aux enseignants. « Une bonne partie de la semaine dernière […] j’ai reçu les organisations syndicales […]. Je n’ai pas besoin d’une grève pour comprendre les revendications », a-t-il affirmé.

« Un faux procès » sur les écoles rurales

Egalement interrogé sur les fermetures de classes en zones rurales à la rentrée prochaine, le ministre a affirmé « ne pas répondre que par des chiffres ». « Le monopole du cœur n’est à personne et j’en ai un aussi », a-t-il affirmé, se disant « extrêmement attentif au sujet du rural ».

« Je suis d’ailleurs assez fâché sur cette question parce qu’on est en train de nous faire un faux procès. A la rentrée prochaine il y a moins de fermetures de classes rurales qu’il y en a eu aux rentrées 2015 et 2016″, a-t-il souligné.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.