Une prime au mérite pour les enseignants ?

Jean-Michel Blanquer a évoqué le 11 décembre la possibilité d'une prime au mérite pour les enseignants français.

bad teacher mauvaise prof

© olly – fotolia.com

On pourrait l’appeler “le ministre des primes”. Après avoir mis en avant la prime annuelle de 3000 euros nets pour les professeurs des réseaux de l’éducation prioritaire renforcée (REP+), Jean-Michel Blanquer a évoqué lundi 11 décembre sur RTL, la possibilité d’octroyer une prime au mérite pour les enseignants.

Elle permettrait, selon lui, une revalorisation de leur pouvoir d’achat, et une ouverture des carrières. « Si votre carrière est plus ouverte c’est bien selon des critères, et ce critère c’est bien le mérite. Vous vous investissez plus, c’est normal que cela soit reconnu », a-t-il déclaré au micro du Grand Jury.

Les modalités d’une éventuelle promotion par le mérite ne sont, pour l’heure, pas connues. Jean-Michel Blanquer parle simplement “d’améliorer les ressources humaines dans un sens qualitatif”. Une mesure qui n’irait pas sans une répartition différente du budget alloué à l’Éducation nationale comme ne manque pas de la faire remarquer le ministre : « La revalorisation du pouvoir d’achat (NDLR) est corrélative à la question des postes. Car si l’on crée à l’infini des postes on ne serait pas capable d’améliorer le pouvoir d’achat. »

La France dépense peu d’argent pour payer ses enseignants

S’il est de notoriété publique que les enseignants français sont moins bien payés que dans bon nombre de pays de l’U.E, ce que l’on sait moins c’est que la France est aussi l’un des pays de l’Union Européenne où le coût salarial des enseignants par élève est le moins important, selon une étude de l’OCDE.

Un critère qui permet de comprendre « combien coûte », le travail d’un enseignant pour un élève. Il évalue ainsi la volonté de l’Etat à s’investir dans l’éducation via la rémunération de ses enseignants. En 2015, avec seulement 1800$/an dédiés au salaire d’un enseignant pour ses services auprès d’un élève de primaire, et 2500$ pour un élève de collège, la France se place loin derrière l’Allemagne. Nos voisins germaniques, investissent en effet près du double, et le Luxembourg, premier en la matière, y consacre quant-à-lui 5 à 8 fois plus d’argent.

On pourrait objecter que le PIB/habitants du Luxembourg est plus de deux fois supérieur à celui de la France, ce qui est vrai, mais cela ne résoudrait pas le problème pour autant : au Luxembourg 10% du PIB/habitant est consacré au coût salarial des enseignants par élève, alors qu’en France ce taux avoisine les 5%. Il en va de même en Allemagne, où on y engage 9% du PIB/habitant pour le primaire et 11.5% pour le collège.

 

Coût salarial des enseignants par élèves, selon le niveau d'enseignement (2010 et 2015). Source OCDE.

Coût salarial des enseignants par élèves, selon le niveau d’enseignement (2010 et 2015). Source OCDE.

3 commentaires sur "Une prime au mérite pour les enseignants ?"

  1. profencolère  14 décembre 2017 à 18 h 24 min

    Les modalités d’une éventuelle promotion par le mérite ne sont, pour l’heure, pas connues. Jean-Michel Blanquer parle simplement “d’améliorer les ressources humaines dans un sens qualitatif”.

    Encore un effet d’annonce… en espérant que le ministère ne pense pas accorder une prime selon les résultats des élèves, car nous ne gavons pas des oies ou des canards !Signaler un abus

    Répondre
  2. landry  15 décembre 2017 à 18 h 26 min

    faudrait définir « mérite ». Quand on sait que quand on les emmène en classe de découverte, on travaille 24/24 pendant la semaine en n’étant payé que sur 5h/jour. Sans parler du dossier béton qu’il faut préparer avant sur son temps personnel…Aucune reconnaissance!Signaler un abus

    Répondre
    • profencolère  19 décembre 2017 à 19 h 27 min

      Je boycotte ces sorties, très chronophages, non payées et qui peuvent apporter de très gros problèmes à l’enseignant en cas de pépin…Signaler un abus

      Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.