Brevet des collèges 2018 : qu’est-ce qui va changer ?

Le brevet des collèges va être réformé en 2018. Le projet d'arrêté modifiant les modalités d'attribution de l'examen a été dévoilé.

brevet des collèges

smolaw – Shutterstock

A peine un an après sa dernière réforme, le brevet des collèges va de nouveau être modifié en 2018. Un projet d’arrêté présentant les nouvelles modalités de l’examen a été dévoilé par AEF hier.

5 épreuves disciplinaires

Le nouveau brevet comportera 5 épreuves obligatoires :

  • une épreuve de français, notée sur 100 points
  • une épreuve de mathématiques, notée sur 100 points
  • une épreuve d’histoire-géo et d’enseignement moral et civique, sur 50 point
  • une épreuve de physique-chimie, SVT et technologie, sur 50 points
  • une épreuve orale sur l’histoire des arts ou sur un projet mené dans le cadre des EPI, du parcours Avenir, du parcours citoyen, du parcours éducatif de santé ou du parcours d’éducation artistique et culturelle, sur 100 points.

Le brevet des collèges 2017 ne comportait que 3 épreuves : une épreuve écrite de français/histoire-géographie/EMC, une épreuve écrite de mathématiques/sciences physiques/SVT/techno, et une épreuve orale sur un projet mené dans le cadre des EPI, du parcours Avenir, du parcours citoyen, du parcours éducatif de santé ou du parcours d’éducation artistique et culturelle. La nouvelle version du DNB met fin à ce regroupement des épreuves en deux « blocs », l’un littéraire, l’un scientifique. Elle restaure le découpage par discipline, même si, dans les faits, les élèves ont passé séparément les différentes matières d’un même « bloc » lors de l’édition précédente. Selon l’Etudiant, le ministère entend ainsi « simplifier l’organisation de l’épreuve ».

Un nouveau barème de points

Le brevet des collèges 2018 sera désormais noté sur 800, contre 700 pour la version 2017. Les épreuves de l’examen final compteront pour 400 points (au lieu de 300), et les compétences du socle commun seront évaluées en contrôle continu pour 400 points également.

Pour Valérie Sipahimalani, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU, interrogée aujourd’hui par Le Monde, « le rééquilibrage du barème peut être lu comme une tentative de remotiver les élèves par rapport aux épreuves terminales ». Dans les précédentes éditions du brevet, les bons élèves pouvaient en effet obtenir l’examen avant même de passer les épreuves terminales, puisque le contrôle continu rapportait 400 points sur 700.

Les seuils des mentions seront également revus, puisque la mention « assez bien » sera décernée au élèves ayant obtenu au moins 480 points sur 800 (420 sur 700 l’année dernière), « bien » à ceux ayant au moins 560 sur 800 (490 sur 700 auparavant), et « très bien » à ceux ayant au moins 640 sur 800 (560 sur 700 auparavant).

Le projet d’arrêté doit être examiné au Conseil supérieur de l’éducation (CSE), le 19 octobre prochain.

 

Partagez l'article

19 commentaires sur "Brevet des collèges 2018 : qu’est-ce qui va changer ?"

  1. Merf  18 octobre 2017 à 8 h 24 min

    Ou est l anglais, ou est l’eps …et la musique pendant que vous y êtes!
    Vous trouvez qu’ ils n’en ont pas déjà suffisammentSignaler un abus

    Répondre
  2. DUCHESNE  19 octobre 2017 à 10 h 10 min

    A tous ceux qui se plaignent de l’absence de telle ou telle matière, il faut rappeler que les épreuves ne durent que 2 jours. On ne peut pas multiplier les disciplines sauf à prolonger la durée de l’examen sur 3 ou 4 jours ou réduire la durée des épreuves déjà présentes ce qui n’est pas réaliste.

    De plus, les autres disciplines sont prises en compte dans le cadre du socle commun.

    Rappel : on parle du Brevet des collèges, pas du Baccalauréat !Signaler un abus

    Répondre
    • elisabeth  4 novembre 2017 à 15 h 47 min

      Et alors……
      Où serait le mal…
      J’ai passé le brevet (ou quelle que soit sa dénomination…..) en 1977 et on avait la 1ière langue vivante sous forme d’épreuve orale… ainsi que d’ailleurs au choix de l’élève, soit « Histoire-géo-Instruction civique », soit « SVT », soit (sauf erreur de ma part) Technologie (mais là, j’ai un doute pour cette matière) qu’on passait aussi à l’oral (20 minutes par élève….) : ça permettait d’avoir une première expérience d’épreuve orale en situation d’examen, parce que par la suite, le brevet a d’abord été attribué d’office à ceux qui avaient au dessus de 10/20 dans l’année scolaire, pendant quatre ou cinq ans, puis peu à peu l’examen a été rétabli… Mes jeunes l’ont passé entre 2007 et 2010 et selon les années, soit c’était les résultats de quatrième et de troisième qui comptaient soit seulement ceux de troisième. En termes d’épreuves, c’était la même chose : Français, Maths, Histoire. Géo….. et Histoire de l’Art (à l’oral durant l’année avec les profs d’histoire, de musique et d’art plastique en guise de jury….
      Je ne comprends pas pourquoi les langues ne sont pas à passer sous forme d’oral… ne serait ce que comme pour le bac en courant de troisième trimestre avec un prof du lycée du candidat…. c’est pas la mer à boire à organiser…..Signaler un abus

      Répondre
  3. Elisabeth  19 octobre 2017 à 17 h 43 min

    La seule façon d’être évalué à l’épreuve finale du DNB en anglais, c’est de passer en candidat individuel. Il est déroutant voire incompréhensible qu’une épreuve de Langue vivante étrangère au 21ème siècle n’apparaisse toujours pas.
    Épreuve qui pourrait être orale, pourquoi pas?
    Ce qui pourrait faire deux épreuves orales à 50 pts x 2 =100 pts.Signaler un abus

    Répondre
  4. Patrick  22 octobre 2017 à 9 h 22 min

    Le brevet ne s’appelle pas « brevet des collèges » mais « diplôme national du brevet » (DNB).Signaler un abus

    Répondre
  5. Natalie  29 novembre 2017 à 14 h 23 min

    Bonjour,

    Est ce que les notes obtenues lors du brevets blanc compte pour la note général du brevet des collège (considéré comme des points du « contrôle continu »Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.