Sélectionner une page

Mouvement social en Guyane: deux vols long courrier annulés vendredi

Deux vols Paris-Cayenne, l’un de la compagnie Air France, l’autre d’Air Caraïbes, ont été annulés vendredi en raison du mouvement social d’ampleur qui touche le territoire, a annoncé à l’AFP la DGAC (direction générale de l’aviation civile). Les vols Air France AFR852 et Air Caraïbes TX570, assurés par deux Boeing 777 qui devaient décoller de […]

Mouvement social en Guyane: deux vols long courrier annulés vendredi

Deux vols Paris-Cayenne, l’un de la compagnie Air France, l’autre d’Air Caraïbes, ont été annulés vendredi en raison du mouvement social d’ampleur qui touche le territoire, a annoncé à l’AFP la DGAC (direction générale de l’aviation civile).

Les vols Air France AFR852 et Air Caraïbes TX570, assurés par deux Boeing 777 qui devaient décoller de l’aéroport d’Orly respectivement à 10h15 et 13h locales ont dû être annulés, à la demande des compagnies, a-t-on précisé.

« Les blocages routiers rendent difficile l’accès à l’aéroport pour les passagers, les équipages et les services de secours qui travaillent sur la plateforme de Cayenne, et les pompiers ne sont pas en nombre suffisant », a indiqué un porte-parole de la DGAC.

En revanche, le personnel de l’aéroport n’est pas en grève, a-t-il affirmé, et « l’aéroport est en activité ».

Jeudi, un Boeing 777 d’Air France assurant la liaison Paris-Cayenne avait dû faire demi-tour après 4 heures de vol, et un autre vol d’Air Caraïbes avait été dérouté vers la Guadeloupe, le personnel de lutte anti-incendie n’étant pas assez nombreux pour assurer la sécurité des gros-porteurs.

En ce qui concerne le week-end, les deux vols Paris-Cayenne d’Air France prévus au départ d’Orly, l’un samedi à 10h15 et l’autre, dimanche à 10h20, étaient maintenus vendredi soir, mais la situation était incertaine, a indiqué un porte-parole de la compagnie aérienne.

« A ce stade, ils sont maintenus. Mais pour le moment, les difficultés d’accès à l’aéroport ne permettent pas d’opérer des vols long-courriers depuis ou vers Cayenne », a-t-il dit.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a décidé vendredi d’envoyer en Guyane « une mission interministérielle de haut niveau », alors que le territoire ultramarin est touché depuis lundi par un mouvement social d’ampleur.

Cette mission partira samedi et sera conduite par Jean-François Cordet, conseiller maître à la Cour des comptes et ex-préfet de Guyane.

Jeudi, la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts avait appelé à la levée des barrages et proposé des discussions à Paris mais les députés et sénateurs de Guyane, qui avaient demandé la veille un plan Marshall, ont jugé « inconcevable de demander aux manifestants de (…) lever les blocages pour venir s’entretenir avec les cabinets ministériels dans les bureaux parisiens ».

Ces manifestations et blocages ont notamment conduit Arianespace à ajourner le lancement d’une fusée et le rectorat à fermer les établissements scolaires jusqu’à nouvel ordre.

ref/fka/fm

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...