Thomas, l’un des trois lycéens bretons blessés à Londres dans l’attaque de Westminster, est arrivé vendredi après-midi par avion à Quimper, où il a été immédiatement acheminé sur un brancard dans une ambulance qui a quitté l’aéroport accompagnée de motards, a constaté une journaliste de l’AFP.

Invisible sous ses couvertures, le jeune homme a été descendu sur un brancard de l’avion sanitaire, un petit bimoteur qui a atterri vers 16H00.

Des proches du jeune homme et l’ambulance l’attendaient sur le tarmac.

« Ça va, il est fatigué », a confié la grand-mère du jeune homme à l’AFP.

Aucune information officielle n’a pour le moment été divulguée concernant le retour des deux autres lycéens blessés, qui se trouvaient à Londres dans le cadre d’un voyage scolaire.

L’ensemble du groupe de lycéens qui participaient à ce voyage est rentré jeudi soir en Bretagne.