baccalauréat

© Igor Mojzes – Fotolia

Des chiffres inégalés

Dans une note de mars qui vient d’être publiée, la DEPP du ministère de l’Education nationale publie les chiffres définitifs de la session 2016 du baccalauréat.

Sur 715 200 candidats, 633 500 ont été reçus. Le taux de réussite atteint 88,6 %, avec 91,5 % de reçus en général, 90,7 % en technologique et 82,5 % en professionnel.

Le taux de réussite « progresse uniquement dans la voie professionnelle (+ 2 points). »

Autre chiffre très important : alors que depuis 2013, la proportion de bacheliers dans une génération est de 78%, elle augmente pour la session 2016, passant à 78,8%, soit près de 80%.

Proportion de bacheliers dans une génération : qu’est-ce que c’est ?

Cette définition est extraite d’une page sur la session 2016 du bac du ministère de l’Education nationale :  « Il s’agit de la proportion de bacheliers dans une génération fictive de jeunes de 17 à 24 ans qui auraient à chaque âge les taux de candidature et de réussite observés l’année considérée. Ce nombre est obtenu en calculant, pour chaque âge, le rapport du nombre de lauréats à la population totale de cet âge, et en faisant la somme de ces taux.  »

Et les dates du bac 2017 ?

Elles démarreront le jeudi 15 juin, pour se terminer le lundi 22.

Pour aider les élèves à réviser, le ministère met en ligne Quandjepasselebac, où l’on trouve quelques éléments non dénués d’humour

 

Quand tu es concentré et que rien ne peut te distraire