Sélectionner une page

Nantes: report du procès de la mère qui avait frappé l’instituteur de sa fille

Le procès d’une mère âgée d’une trentaine d’années pour avoir frappé et tenté d’étrangler l’instituteur de sa fille, dans l’école primaire où elle est scolarisée à Nantes, a été renvoyé au 2 mars, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Nantes. Cette mère d’élève devait être jugée en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de […]

Nantes: report du procès de la mère qui avait frappé l’instituteur de sa fille

Le procès d’une mère âgée d’une trentaine d’années pour avoir frappé et tenté d’étrangler l’instituteur de sa fille, dans l’école primaire où elle est scolarisée à Nantes, a été renvoyé au 2 mars, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Nantes.

Cette mère d’élève devait être jugée en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nantes pour « outrages, menaces et violences sur une personne chargée de mission de service public, dans un établissement scolaire ». Elle a été finalement placée sous contrôle judiciaire en attendant l’examen de l’affaire.

Elle avait été placée en garde à vue mardi soir, après avoir frappé l’enseignant de sa fille, scolarisée en CM1 dans une école de Nantes, pour « un différend stupide » faisant suite à « une accumulation d’incidents en décembre », selon le parquet.

Considérant que sa fille n’est pas correctement traitée, sa mère est arrivée à l’improviste dans l’école primaire mardi en fin d’après-midi, demandant à voir le professeur. Ce dernier a proposé une entrevue dans une salle de réunion. La mère aurait alors outragé, menacé puis frappé au visage l’enseignant, avant de tenter de placer son écharpe autour de son cou, a indiqué le parquet.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...