Pascale d’Artois, spécialiste de la formation professionnelle, va prendre à partir du 1er janvier la tête de l’établissement public chargé de la formation, la structure qui remplacera l’Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), selon le compte-rendu du conseil des ministres mercredi.

Mme d’Artois dirige depuis 2012 un organisme paritaire collecteur agréé (Opca) pour l’intérim — organisme de collecte et redistribution de l’argent de formation.

Auparavant, et pendant quatre ans, elle était directrice du développement au sein du Forco, l’Opca du commerce et de la distribution.

Entre 2003 et 2008, elle a été directrice territoriale de l’Afpa en région Ile-de-France, après avoir créé et dirigé, de 1998 à 2003, un organisme de formation professionnelle.

Mme d’Artois devra accompagner la mue de l’Afpa, décidée en 2015 et qui fait des remous en interne. Ce changement de statut vise à assurer la pérennité du leader de la formation professionnelle, créé en 1949 et qui avait frôlé la cessation de paiement en 2012.