Sélectionner une page

Mayotte: doublement des investissements pour la construction d’écoles primaires (Bareigts)

La ministre des Outre-mer Ericka Bareigts a annoncé mercredi un doublement des investissements pour la construction d’écoles primaires à Mayotte, une décision qu’elle a jugée « urgente et nécessaire » pour ce département où elle s’était rendue la semaine dernière pour son premier voyage officiel. Lors de l’examen à l’Assemblée du projet de loi sur « l’Egalité réelle […]

Mayotte: doublement des investissements pour la construction d’écoles primaires (Bareigts)

La ministre des Outre-mer Ericka Bareigts a annoncé mercredi un doublement des investissements pour la construction d’écoles primaires à Mayotte, une décision qu’elle a jugée « urgente et nécessaire » pour ce département où elle s’était rendue la semaine dernière pour son premier voyage officiel.

Lors de l’examen à l’Assemblée du projet de loi sur « l’Egalité réelle outre-mer », Mme Bareigts a souligné qu’à Mayotte, il y avait « une mobilisation importante pour toute la partie construction de l’immobilier du secondaire, collège et lycées », avec une programmation d’investissements de 50 millions d’euros par an.

« J’ai été très touchée par le premier degré, parce que sur le premier degré, il me semble que nous devons faire un effort supplémentaire », a-t-elle indiqué.

« Nous sommes en moyenne autour d’un peu plus de 10 millions d’euros par an. Le besoin est autour de 40 millions par an. J’ai décidé après la visite faite à Mayotte de doubler l’investissement sur le premier degré, donc nous ne ferons pas dix, mais 20 (millions d’euros) », a-t-elle indiqué dans l’hémicycle.

« Comme ça nous allons accélérer pour que les enfants du premier degré à Mayotte puissent rapidement avoir des écoles dignes de ce nom, dignes de la République », a-t-elle poursuivi, jugeant cette décision « absolument urgente et nécessaire ».

La moitié de la population du département de l’océan Indien a moins de 17 ans et demi et 84% des personnes vivent sous le seuil de pauvreté. L’île a des besoins importants en matière sociale, notamment sur l’éducation et la santé et connaît un taux de chômage de 36,6%.

Depuis le début de l’année, les crises se sont succédé dans le 101e département de France. Il a connu en février une série d’actes de violence aux abords et à l’intérieur des établissements scolaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...