Un jeune fiché S, domicilié dans l’Eure, qui venait d’être mis en examen pour consultation de sites jihadistes et placé sous contrôle judiciaire, s’est enfui et a été arrêté en Bulgarie, a-t-on appris mercredi auprès du parquet d’Évreux.

« Il s’est enfui la nuit dernière et a été arrêté en Bulgarie », a indiqué à l’AFP la procureure Dominique Puechmaille, confirmant une information du quotidien Paris-Normandie.

Ce jeune converti à l’islam de 20 ans avait été interpellé la semaine dernière après avoir été repéré rôdant à la faculté de droit de Rouen.

Récemment converti et radicalisé, ce jeune mis en examen devait pointer chaque jour au poste de police de Val-de-Reuil (Eure), au sud de Rouen.

Mais, mardi soir, il a pris son véhicule et s’est enfui. Il a été arrêté au petit matin à la frontière entre la Serbie et la Bulgarie. « Son signalement avait été diffusé et le juge d’instruction a délivré un mandat d’arrêt européen », a précisé la procureure.

« Il est actuellement entre les mains de la police bulgare », a-t-elle ajouté. « Quand il sera rapatrié en France, il y aura une réquisition du parquet pour un mandat de dépôt », a-t-elle dit.

Il y a tout juste une semaine, le fugitif avait été repéré en djellaba par un étudiant alors qu’il rôdait à l’extérieur et à l’intérieur de la faculté de droit, avec un « comportement suspect ».

L’étudiant avait prévenu la police qui, s’apercevant que l’homme était fiché S, l’avait rapidement interpellé à son domicile de Val-de-Reuil.

Vendredi dernier, après que l’affaire eut d’abord été traitée par le SRPJ de Rouen, le converti avait été mis en examen à Évreux pour « consultation habituelle d’un service de communication au public en ligne mettant à disposition des messages, images ou représentations provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie ».