Amphithéâtre université

Amphithéâtre université © Danielle Bonardelle – Fotolia.com

Après avoir dévoilé des mesures pour renforcer la sécurité des écoles primaires et secondaires, Najat Vallaud-Belkacem fait de même pour les universités.

Selon Europe 1, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé, lors de l’université d’été de la CPU (Conférence des présidents d’université), le déblocage d’un fonds exceptionnel de 30 millions d’euros.

Aux présidents d’universités, elle a souligné la « spécificité » des campus universitaires, qui sont « souvent vastes, ouverts », avec des amplitudes horaires plus importantes que les écoles, et qui sont « composés de plusieurs bâtiments », ce qui pose « des problèmes particuliers ».

Dans son discours, la ministre a expliqué que « depuis les attentats de 2015″, les universités ont « dû mettre en oeuvre des dépenses importantes » en matière de sécurité, afin notamment « d’embaucher des vigiles ».

Un « guide des chefs d’établissement du supérieur »

Pour permettre « des conditions de sécurité renforcées » à la rentrée 2016, les 30 millions d’euros débloqués seront notamment « consacrés à la sécurisation technique ou humaine » (gardiennage, agents de sécurité) des établissements universitaires. Un « guide des chefs d’établissement du supérieur » est également en cours d’élaboration. Il devrait recenser les recommandations en termes de sécurité, sur une vingtaine de pages.

« Nous tenons évidemment à encourager aussi les partenariats pour la formation aux premiers secours », a ajouté la ministre. Selon 20 minutes, celle-ci souhaite notamment former le personnel administratif au « risque d’attentat », ainsi que les référents sécurité et les directeurs généraux des services « à la gestion de crise ».