© BillionPhotos.com – Fotolia.com

© BillionPhotos.com – Fotolia.com

Une semaine après avoir dénoncé un « suicide scientifique et industriel » dans les colonnes du Monde, cinq Prix Nobel français et un lauréat de la Médaille Fields ont été reçu à l’Elysée ce lundi 30 mai.

L’État renonce à 134 millions d’euros d’annulation de crédits

Ils craignaient l’application d’un décret prévoyant des coupes budgétaires d’un montant de 256 millions d’euros pour la mission recherche, mais ils ont été entendu. En effet, François Hollande leur a annoncé qu’il renonçait à 134 millions d’euros d’annulation de crédits sur le budget de la recherche. Cette somme correspond aux subventions allouées au CEA, au CNRS, à l’Inria et à l’Inra.

L’ »importance » de la recherche pour le gouvernement

A leur sortie de l’Elysée, le prix Nobel de la Physique Serge Haroche s’est exprimé, indiquant qu’ils sont « soulagés et […] satisfaits de voir que nos préoccupations, notre vision de la recherche, semblent partagées par le président et la ministre de l’éducation nationale qui assistait à l’entretien ». Le Président de la République « nous a fait part du fait que le gouvernement attachait une grande importance à la recherche (…) et qu’il ne fallait pas donner un signal décourageant » a-t-il ajouté.