L'affiche du musée national du caca

L’affiche du musée national du caca

La nouvelle provoque l’hilarité du web depuis quelques jours. L’île de Wight, située au sud de l’Angleterre, accueille depuis le 25 mars le Musée national du caca (National Poo Museum).

Les excréments « participent à la richesse de notre planète »

« Ils sentent mauvais, sont désagréables et parfois même dangereux, et pourtant les excréments sont partout autour et à l’intérieur de nous. Et bien que cela puisse surprendre, ils participent à la richesse de notre planète » s’est justifiée une porte-parole du zoo de l’île de Wight, qui accueille ce musée unique. L’endroit expose 18 « spécimens » d’excréments, allant de ceux de l’être humain à ceux du lion, en passant par le renard ou le pigeon.

Un caca datant de 38 millions d’années

Parmi ces « œuvres », le musée se vante d’exposer un étron vieux de 38 millions d’années ! La porte-parole ajoute que ce lieu a été conçu « pour immerger les visiteurs dans le monde fascinant et pédagogique des excréments. Un véritable régal pour les enfants ! ».

Un sujet à la mode ?

Ce n’est pas le premier musée de ce type à voir le jour, et les expositions sur ce sujet se multiplient ces dernières années. En effet, un musée agricole de l’excrément existe déjà dans le nord de l’Italie. Ce dernier souhaite notamment démontrer l’importance du lisier de vache dans le processus de fertilisation des sols. Au Japon, une exposition permettait également aux visiteurs de « vivre la vie d’une crotte », en glissant dans un toboggan en forme de toilettes qui comportait ensuite toutes les informations nécessaires sur les étrons.

A noter, d’ici peu, le National Poo Museum mettra des ressources pédagogiques en ligne. A suivre…