L’université Grenoble Alpes recevra une « dotation de lancement » de 13 millions d’euros et celle de Nice de 9 millions dans le cadre des labels Initiatives d’excellence (Idex), a annoncé vendredi la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem.

« L’État a décidé d’accorder à l’Université Côte d’Azur neuf millions d’euros et à l’Université Grenoble Alpes 13 millions d’euros », a déclaré la ministre lors d’un déplacement à Grenoble.

Ces deux universités se sont vu attribuer le label Idex en janvier dernier, dont l’objectif est de créer « des universités de recherche de rayonnement mondial disposant d’une puissance et d’un impact scientifiques de tout premier plan dans de larges champs de la connaissance ».

L’Université de Bourgogne Franche-Comté et l’Université de Lorraine recevront elles cinq millions d’euros chacune dans le cadre des « I-Site », destinés à « créer des universités qui valorisent des atouts scientifiques thématiques plus concentrés ».

Ces projets « sont exemplaires », a affirmé Mme Vallaud-Belkacem, évoquant « leur inscription au coeur d’une synergie » entre les établissements d’enseignement supérieur et les lieux de recherche et entre les entreprises et les universités.

Les Idex et I-Site s’inscrivent dans le cadre du programme d’investissements d’avenir.