Une lycéenne de 18 ans a été légèrement blessée jeudi lors d’une intervention des CRS au cours de la manifestation à Strasbourg contre la loi Travail, a constaté l’AFP.

Entre 1.200 personnes selon la police, et 1.500, selon les organisateurs, ont défilé dans les rues du centre de la capitale alsacienne pour dire non à cette réforme du code du travail.

Lorsqu’ils ont brièvement tenté de bloquer les marches d’accès à la faculté de droit aux cris de « La faculté est à nous », les jeunes manifestants ont été délogés par un cordon de CRS.

A cette occasion, une lycéenne a été légèrement blessée, saignant à la tête, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les forces de l’ordre avaient également essuyé quelques jets de projectiles de la part des manifestants.

« La loi travail ne passera pas! », « Grève générale », « A bas le Parti socialiste », ont scandé le poing levé certains manifestants, faisant usage de fumigènes bigarrés.

La manifestation, organisée à l’appel du syndicat étudiant Unef, a également réuni des syndicalistes de la CGT, de la FSU et de Sud-éducation ainsi que des militants des jeunes socialistes, d’EELV, du PCF et du NPA.

« Travaillons moins, mais travaillons tous », « Non à la loi travail. Qui sème la misère récolte la colère », pouvait-on lire sur les pancartes et banderoles promenées dans les rues de Strasbourg.