Plusieurs milliers de personnes, en grande majorité des étudiants, qui manifestaient contre la loi travail, ont envahi la gare de Rennes peu avant 13h, et plusieurs centaines d’entre eux sont descendues sur les voies, entrainant l’interruption du trafic, a constaté une journaliste de l’AFP.

Trafic et courant électrique ont aussitôt été coupés, a indiqué un porte-parole de la SNCF. Le gros de la manifestation a commencé à quitter les lieux peu avant 13h30 mais des dizaines de manifestants sont dans un premier temps demeurés sur les voies et les quais, a constaté l’AFP.

Les étudiants scandaient « Cheminots avec nous! », « A bas le parti socialo! », « P comme pourri et S comme salaud »… Certains ont marché un peu sur les voies des tags ont été tracés sur les quais.

La manifestation semblait sur le point de quitter totalement les lieux peu après 13h30, en direction du centre-ville rennais.

« Le trafic a été complètement interrompu pendant une trentaine de minutes. Le site est en cours d’inspection, la reprise est imminente », a indiqué un porte-parole de la SNCF.

am-hg-axt-jum/Jag