La seconde édition du concours exceptionnel pour recruter des professeurs des écoles dans l’académie de Créteil, affectée par une pénurie d’enseignants, a attiré 9.150 inscrits pour 500 postes, annonce vendredi le ministère de l’Education dans un communiqué.

Cela représente 18 candidats pour un poste, précise le ministère, pour lequel « le taux de sélectivité de ce nouveau concours devrait donc à nouveau permettre d’assurer un recrutement de grande qualité d’enseignants titulaires ».

Les candidats à ce concours spécifique, créé pour mieux pourvoir les postes dans le département réputé difficile de Seine-Saint-Denis, peuvent aussi passer le concours de professeurs des écoles dans leur académie. Une partie d’entre eux est donc susceptible d’être affectée dans d’autres régions.

Les 500 postes du concours exceptionnel « s’ajoutent aux 1.635 postes proposés en 2016 à la session classique de recrutement de professeur des écoles » dans l’académie, rappelle le communiqué.

L’année dernière, plus de 11.000 étudiants s’étaient inscrits au premier concours exceptionnel qui comportait aussi 500 postes.

Grâce au concours exceptionnel, la rentrée 2015 s’est mieux passée en Seine-Saint-Denis que les années précédentes, mais depuis janvier des parents d’élèves et enseignants se mobilisent contre des non-remplacements de professeurs absents ou des cours assurés par des contractuels pas toujours formés.