Europe

Jahovil/Flickr

En avril 2015, près de 270 fonctionnaires français, en poste dans les institutions européennes, ont été invités par le ministère de l’Education Nationale, ainsi que par celui des Affaires Etrangères, à participer au projet « Back To School / Retour à l’École« .

Ce programme, lancé en 2007 par l’UE, et auquel participent 23 Etats membres, permet à des fonctionnaires européens de retourner dans leur ancien établissement scolaire « afin de partager leur parcours, leur expérience européenne », et surtout d’échanger avec les élèves « sur toutes les questions qu’ils se posent sur l’UE », indique le ministère de l’Education nationale dans un communiqué.

« Rendre l’UE plus accessible aux jeunes »

Pour Najat Vallaud-Belkacem, la première édition française de Back to School a été « une véritable réussite ». Plus de 8000 élèves ont ainsi pu échanger avec d’anciens élèves travaillant aujourd’hui pour l’Union Européenne. Au total, plus de 100 visites ont été effectuées dans des établissements scolaires, dans « presque toutes les académies ».

Suite à ce succès, la ministre et Harlem Désir, secrétaire d’État aux Affaires européennes, ont décidé de reconduire ce programme, afin de « rendre l’UE plus accessible aux jeunes ».

La 2e édition du programme, lancée hier, lundi 15 février, se déroulera jusqu’au 9 mai 2016, Journée de l’Europe. Pour Najat Vallaud-Belkacem et Harlem Désir, « ces rencontres avec celles et ceux qui construisent l’Europe au quotidien sont un moyen de favoriser l’émergence d’une véritable citoyenneté européenne ».