Une soixantaine d’enfants, scolarisés dans une école privée du VIIe arrondissement de Lyon, ont été placés en caissons hyperbare après une intoxication lundi au monoxyde de carbone, causée par une chaudière à gaz défectueuse, a annoncé la préfecture.

Selon un nouveau bilan de la préfecture, 26 enfants qui ne présentent pas de symptômes visible d’intoxication ont été placés en caissons à l’hôpital et 29 autres qui souffrent de différents troubles l’ont été aussi, pour les prochaines heures.

L’école a été fermée, a ajouté la même source.

Aucun pronostic vital n’était engagé, a précisé la préfecture qui a déclenché le plan Orsec « nombreuses victimes », et le « plan blanc ». Quarante véhicules, 100 sapeurs-pompiers et trois équipes du Samu ont été dépêchés sur place.

Les secours ont été appelés lundi à 10H35 à l’école Saint-Joseph où sont scolarisés 240 enfants. En tout, 180 enfants ont été potentiellement touchés. Treize d’entre eux (en plus de ceux en caissons hyperbare, NDLR) et deux adultes ont été directement admis à l’hôpital car ils présentaient des symptômes d’intoxication.

L’intoxication est consécutive à « un problème technique sur l’évacuation des fumées d’une chaudière au gaz », a précisé la préfecture.