Sélectionner une page

Recalé en juillet, bachelier en novembre

Un lycéen rennais recalé au bac cet été vient d’apprendre qu’il avait finalement obtenu son diplôme, mais il continue dans l’immédiat à redoubler sa terminale, « parce qu’il ne va rester à rien faire à la maison », a déclaré vendredi la mère du bachelier. « Le rectorat m’a appelée mardi pour annoncer la nouvelle. J’ai d’abord cru […]

Recalé en juillet, bachelier en novembre

Un lycéen rennais recalé au bac cet été vient d’apprendre qu’il avait finalement obtenu son diplôme, mais il continue dans l’immédiat à redoubler sa terminale, « parce qu’il ne va rester à rien faire à la maison », a déclaré vendredi la mère du bachelier.

« Le rectorat m’a appelée mardi pour annoncer la nouvelle. J’ai d’abord cru à une blague », a raconté à l’AFP Armelle Clément, mère de Thomas, 19 ans. « Mais la voix était solennelle, alors j’ai mis le champagne au frais. »

« Thomas était fou de joie en apprenant la nouvelle, avec un petit goût amer parce qu’il a passé un sale moment en juillet, il n’a pas fait la fête avec ses copains », a-t-elle témoigné.

Le lycéen a été victime d’une erreur de saisie d’une de ses notes, a expliqué le rectorat de l’académie de Rennes dans un communiqué. Après « vérifications habituelles des sessions d’examen (…), il est apparu que la note saisie par l’interrogateur n’était pas celle qu’il lui avait attribuée », a détaillé le rectorat, en reconnaissant que « cette erreur a influé sur le résultat de l’élève à cet examen ».

« Après prise en compte de cette rectification, l’élève s’est avéré être titulaire du diplôme du baccalauréat », a ajouté le rectorat.

Thomas, élève en section STMG au lycée Jeanne-d’Arc, pensait avoir réussi son oral de rattrapage en relations humaines, mais il n’avait obtenu qu’un 7 sur 20, a-t-il raconté à l’antenne d’Europe 1, qui a révélé l’information. « Il y avait devant moi dix sujets: j’ai choisi le sujet n°7 et, au moment des notes », l’interrogateur « au lieu de me mettre ma note -qui était de 11- m’a mis le numéro du sujet ». « Il y a déjà un trimestre qui est passé, l’année est perdue », a-t-il regretté.

Thomas, qui aimerait faire un BTS ou un IUT, se console « en faisant le buzz, ce qui n’aurait pas été le cas s’il avait décroché le bac en juillet », a relevé sa mère.

L’académie de Rennes s’est engagée auprès du lycéen « à l’accompagner dans l’intégration d’une formation d’enseignement supérieur, en respectant les choix et décisions formulés dans le logiciel Admission Post-Bac », souligne le rectorat, où Thomas et ses parents ont rendez-vous la semaine prochaine.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...