Jean-Claude Martinez, professeur d’économie longtemps haut dirigeant du Front national, a annoncé mardi à l’AFP avoir déposé sa liste pour les élections régionales en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon, qui concurrencera notamment celle du vice-président du FN, Louis Aliot.

« Je confirme que j’ai déposé hier ma liste de 184 candidats », a-t-il dit. Y figurent, selon lui, d’anciens responsables frontistes locaux, des membres du Parti chrétien-démocrate mais aussi des personnes de la société civile.

La préfecture de Toulouse a indiqué ne pas pouvoir commenter ce dépôt « tant que les candidatures n’ont pas été validées », ce qui « prend en général quatre jours ».

M. Martinez, ancien vice-président du FN suspendu fin 2008, est régulièrement candidat aux élections dans le Sud-Ouest. Il était par exemple aux européennes 2014 allié à Christine Boutin, avec des listes « Force vie » (0,84%).

M. Martinez était entré en dissidence avec le FN pour les européennes de juin 2009, s’opposant à Marine Le Pen dans la course à la succession à la tête du parti.

M. Martinez a assuré que sa liste « n’est pas d’extrême droite ». Comme la liste que compte présenter en Paca Jacques Bompard, maire d’Orange (Vaucluse), cette liste « Force France Sud » est « soutenue par la +maison Bleu blanc rouge+ », une marque que M. Martinez dit avoir déposée en appui à la proposition de Jean-Marie Le Pen début septembre de lancer un « Rassemblement bleu blanc rouge ».

L’ex-frontiste, ardent promoteur au niveau national de la suppression de l’impôt sur le revenu, se félicite d’être le seul « à présenter un programme en 127 mesures » regroupées autour de neuf « audaces », démocratique, agricole, du futur, méditerranéenne, sanitaire, économique, humaine, culturelle et sportive.

« J’y vais parce qu’on ne peut pas laisser le pouvoir à des gens qui n’ont rien à dire », dit-il encore.

Pour qualifier la différence entre son programme et celui de Louis Aliot, avec qui les relations sont fraîches, M. Martinez a évoqué le fossé « entre l’école maternelle et Polytechnique ».