Enseignants : un vrai salaire de misère !

Jack Koch

Le salaire moyen des enseignants français a chuté en 2013, selon la Depp.

Enseignants : un vrai salaire de misère !

C’est l’une des conséquences du gel du point d’indice, bloqué depuis 5 ans : le salaire moyen des professeurs a diminué en 2013, selon une note de la Depp publiée en octobre. Avec la hausse des cotisations sociales, « par rapport à 2012, le salaire net diminue de 0,2 % en euros courants et de 1 % en euros constants », affirme ainsi la Depp. Un enseignant du premier degré a touché en moyenne 2210 euros mensuels et un professeur du secondaire 2640 euros.

La Depp n’est pas la première à pointer du doigt la dégradation du pouvoir d’achat des enseignants depuis quelques années. En février dernier, alors que les professeurs manifestaient pour réclamer une revalorisation de leur salaire, l’expert éducation de l’OCDE Eric Charbonnier avait dénoncé « une baisse du salaire réel d’environ 8 % entre 2000 et 2010 pour un professeur en milieu de carrière ». Et avait relevé la faiblesse du salaire des professeurs français par rapport à la moyenne des pays de l’OCDE. « Cette affirmation est surtout vraie dans le primaire, où les primes sont moins élevées et où il n’y a pas d’heures supplémentaires (l’écart par rapport à la moyenne de la zone y atteint les 14 %) », avait-il expliqué.

L’accord relatif aux rémunérations des fonctionnaires, qui sera appliqué malgré l’opposition de certains syndicats, pourrait être l’occasion, pour Najat Vallaud-Belkacem, de se pencher sur la question des salaires des professeurs. « Cela signifie que des négociations vont pouvoir être ouvertes, afin d’améliorer la rémunération des enseignants, car c’est l’objectif de cet accord que de revoir les échelons indiciaires », a-t-elle déclaré à l’AFP.

 

Partagez l'article

9 commentaires sur "Enseignants : un vrai salaire de misère !"

  1. Atris  9 octobre 2015 à 18 h 06 min

    il s’agit de salaires brut, multiplier ces chiffres par 0.80 et vous obtenez le net ce qui est cohérent avec ce que vous annoncés, les salaires se discutent toujours en brut.Signaler un abus

    Répondre
  2. zaza  9 octobre 2015 à 19 h 18 min

    Il s’agit bien du salaire des fonctionnaires de l’éducation nationale dans cet article? Je dois ajouter qu’une partie des personnels est systématiquement oubliée: les personnels de direction…
    Ancien enseignants, charge de travail en explosion et salaire de 2800€ alors que nous avons des responsabilités relativement importantes et que nos horaires sont tout à fait extensibles…
    A savoir que nous sommes logés, oui, mais que cela s’ajoute à notre montant imposable…
    Nous sommes cadres et n’avons aucune reconnaissance au niveau de notre rémunération….
    Cherchez l’erreur également…
    Je comprends mieux pourquoi il est difficile de recruter des PE; des PLC; des PLP; des agrégés et des perdir… Et je pense pouvoir associer sans problème les différents personnels administratifs dont le salaire est dérisoire….Signaler un abus

    Répondre
  3. Seb  10 octobre 2015 à 12 h 51 min

    Bonjour à tous

    Dans la plus part des enquêtes c’est le salaire Brut qui est annoncé et non le net. Ici c’est assez vague puisqu’il dise un enseignant touche. Donc de quoi parle t’on ? De plus je n’ai jamais trouvé intéressant de parler de salaire moyen, on devrait parler de salaire médian.
    Sinon afin d’arrêter de monter les différentes classes sociales les une contre les autres, le public contre le privé;, merci à tous de comparer vos salaires vos études et de le ramener au taux horaires vue les disparités que nos différents métiers peuvent entrainer ainsi que des contraintes.
    Pour ma part je suis issu du secteur privé, domaine d l’aéronautique.
    Voici quelques informations salariales.
    Salaire d’un ingénieur, BAC+ 5 débutant dans des grosses boites aéro, (et je parle ici d’un secteur porteur, si l’on prend une industrie moyenne, vous pouvez baissier ces chiffres)
    entre 2200 euros et 2700 euros Brut suivant la fonction école etc. 35 K€ / an
    statut cadre, donc au forfait, souvent forfait 39h donc aucune heure sup de payé.
    Horaire réel 8h 12h; 13h 18 voir 19H tous les jours. des fois 13h 17h soit au moins 8 H / jours
    8 x 21 Jours = 168 H par mois
    je vous laisse comparer individuellement votre salaire ramener au taux horaires.
    Ici 2700€ / 168 = 16 € Brut / Heure soit 12 € net / heure
    je lis au dessus agrée 2210€ net pour 15 H/ semaine soit 75H mois = 29.5 € Net / heure…. (plus les heures de préparation ok …. )
    Maintenant du concret.
    Ma personne.
    44 ans, Resp. de production dans l’aéronautique, 150 personnes d’encadrées, (gestion de prod; conflit sociaux etc…) mes horaires, 8h 12h 13h 18 voir 19 et … des fois le week end. (compris dans mon forfait) salaire net. 4000€/ 12 mois et 35 Jours de congé par an.
    mes avantages, certain vendredi je m’octroies de partir à 16h, prime d’intéressement et participation variable en fonction des années, certaines années 2000€ d’autre 6000€.

    Voilà maintenant à chacun d’en conclure sa vrai situation, et d’être honnête.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.