Le numérique permet de rendre les élèves davantage acteurs, notamment en cours d’anglais. Professeure au collège Les Rives du Léman, à Evian-Les-Bains, Sylvie Sant’Agostino a mis en place avec ses 6e un « atelier » de création d’applications mobiles.

« L’idée vient des Fab Labs, des espaces ouverts où des citoyens peuvent créer et inventer librement : les élèves produisent quelque chose, par eux mêmes. Ils sont aidés par l’enseignant, mais ils créent leur propre projet », explique la professeure. En juin dernier, la classe de 6e C, divisée en petits groupes, devait produire des applications iPhone / iPad en langue anglaise. « Ces ressources, mises en ligne sur le site du collège, servent ensuite de ‘cahiers de vacances’ pour d’autres classes », ajoute-t-elle.

« Apprendre aux élèves à devenir créateurs »

Pour créer leurs jeux ou leurs quizz, les élèves de Sylvie Sant’Agostino ont appris à utiliser des outils de conception d’applications mobiles, comme Learning Apps, ChatterPix et TinyTap. « Nous cherchons des images, des sons, nous enregistrons nos voix… nous créons des phrases en anglais, et ça nous permet de revoir le vocabulaire appris pendant toute l’année », explique Anna, 11 ans.

Thèmes de ces « applis de vocabulaire » : le code de la route, les règles de conduite à la piscine, la nétiquette et l’usage responsable d’Internet, ou encore les super héros.  Sylvie Sant’Agostino remarque que « le grand intérêt en anglais, est que l’élève doit s’enregistrer et s’appliquer, s’il veut être compris par les autres. Cela lui fait travailler son vocabulaire et son expression orale ».

« Le but est d’apprendre aux élèves à devenir créateurs. Ils peuvent ensuite se servir de leurs compétences en conception d’applications pour d’autres matières », note Sylvie Sant’Agostino. « C’est finalement une façon de s’approprier, dès la 6e, le numérique et ses outils », conclut  la professeure d’anglais.