© Patryssia - Fotolia.com

© Patryssia – Fotolia.com

Face à Jean-Pierre Elkabach, la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a évoqué les nouveaux programmes scolaires qui lui seront remis publiquement aujourd’hui par le Conseil Supérieur des Programmes.

« Automatiser les réflexes des élèves »

Si le contenu de ces nouveaux programmes reste inconnu, la mesure phare fait parler d’elle : l’instauration dès la rentrée 2016 d’une dictée et d’exercices de calcul mental et de lecture tous les jours pour les élèves de primaire. La ministre estime que ce dispositif permet « d’automatiser les réflexes des élèves » et de « garantir que leurs apprentissages soient solides ».

Un retour aux fondamentaux ?

Car l’objectif est clair : « L’essentiel, c’est la maîtrise du langage » et « Pour bien maîtriser, cela passe par de l’entraînement quotidien » ajoute Najat Vallaud-Belkacem. Au sujet des nouveaux programmes scolaires, la ministre donne le ton en affirmant qu’ils « ont été pensés ensemble, ce qui n’était jamais arrivé auparavant » avant de conclure que « désormais les élèves ne sortiront plus de l’école primaire sans maîtriser la lecture, l’écriture, et bien sûr les mathématiques  ». Affaire à suivre.