Sélectionner une page

Candidat controversé, Eric de Chassey a « un projet » pour les Beaux-Arts

Eric de Chassey, candidat à la tête de l’Ecole des Beaux-Arts, revendique « un projet » pour cet établissement prestigieux et balaie les rumeurs selon lesquelles Julie Gayet aurait influé en faveur de sa candidature, dans une interview mercredi au journal Le Monde. « J’ai un projet, et c’est cela qui compte. Le reste ne rime à rien », […]

Candidat controversé, Eric de Chassey a « un projet » pour les Beaux-Arts

Eric de Chassey, candidat à la tête de l’Ecole des Beaux-Arts, revendique « un projet » pour cet établissement prestigieux et balaie les rumeurs selon lesquelles Julie Gayet aurait influé en faveur de sa candidature, dans une interview mercredi au journal Le Monde.

« J’ai un projet, et c’est cela qui compte. Le reste ne rime à rien », se défend-il.

« Chaque fois qu’on prête attention à des rumeurs concernant la vie privée, on se déshonore. C’est important de revenir à des questions de fond », souligne Eric de Chassey, 50 ans, historien de l’art et actuel directeur de la Villa Médicis à Rome.

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) « est un lieu important pour la formation des futurs artistes en France et à l’international. Je me suis intéressé à la question de la formation avant même mon arrivée à la Villa Médicis. J’ai fait partie du jury de l’ENSBA dans les années 1990, je suis au conseil d’administration de l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon », poursuit-il.

« J’ai un projet, et c’est cela qui compte. Le reste ne rime à rien », se défend-il encore, expliquant notamment vouloir une diversité non « seulement internationale, mais aussi sociale » dans le recrutement des étudiants et une « collaboration » plus grande avec les autres écoles d’art.

Le ministère de la Culture a annoncé le 2 juillet que le directeur de l’Ecole des Beaux-Arts, Nicolas Bourriaud, allait être remplacé à la tête de cet établissement auquel Fleur Pellerin souhaite « donner un nouvel élan ».

La ministre a lancé un appel à candidatures qui se terminait mardi pour le remplacer. Parmi les autres candidats, figure notamment l’artiste contemporain Vincent Corpet.

Le Canard enchaîné avait indiqué qu’Eric de Chassey devrait succéder à Nicolas Bourriaud, un choix qui aurait à voir « avec le fait que Chassey est marié à l’actrice Anne Consigny, laquelle se trouve être la meilleure amie de Julie Gayet », compagne de François Hollande, d’après l’hebdomadaire satirique.

Le ministère de la Culture avait démenti à l’AFP début juillet « les allégations du Canard enchaîné sur une nomination d’Eric de Chassey ».

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...