Sélectionner une page

PME: « Valls est dans la bonne direction, mais ne va pas suffisamment loin »(Raffarin)

PME: « Valls est dans la bonne direction, mais ne va pas suffisamment loin »(Raffarin)
Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre (Les Républicains), a affirmé jeudi sur RCJ qu’avec ses mesures en faveur des PME, Manuel Valls était « allé dans la bonne direction mais pas suffisamment loin ». Le chef du gouvernement « nous a présenté une introduction à l’action pour les PME, ce qu’on attend maintenant, c’est le plat principal », a affirmé […]

Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre (Les Républicains), a affirmé jeudi sur RCJ qu’avec ses mesures en faveur des PME, Manuel Valls était « allé dans la bonne direction mais pas suffisamment loin ».

Le chef du gouvernement « nous a présenté une introduction à l’action pour les PME, ce qu’on attend maintenant, c’est le plat principal », a affirmé M. Raffarin, en citant « la suppression de seuils » ou « leur doublement », « la réforme du Code du travail », « la baisse des charges »…

« Comme disait Tony Blair, il n’y a pas un programme de gauche, un programme de droite. Il y a un programme qui marche et celui qui ne marche pas. Ce qu’on a vu, c’est que le programme qui devait inverser la courbe du chômage est un échec. C’est l’échec du président de la République. Il ferait bien d’essayer des choses qui marchent », a-t-il ajouté.

Selon lui, « quand il n’y a pas de résultats, les gens n’ont pas confiance en nous. Quand je dis +nous+, c’est naturellement ceux qui sont au pouvoir » mais « ceux qui sont au pouvoir embarquent ceux qui sont dans l’opposition », a-t-il regretté, alors qu’un récent sondage Ifop-Fiducial montre une baisse de popularité de presque tous les ténors politiques du pays, de droite comme de gauche.

« La loi Macron est périphérique. La loi Macron est à l’économie ce que la réforme du collège est à l’éducation: marginale », a également affirmé le sénateur de la Vienne.

« On a raison de défendre l’allemand, la latin et le grec, mais au fond ce qui est le plus important, c’est qu’on sort du primaire aujourd’hui sans savoir lire, écrire et compter. Et c’est ça la réforme de l’éducation. En économie, ce n’est pas l’ouverture du dimanche, pas la réforme des notaires qui sont la première préoccupation du pays, c’est l’emploi », a-t-il martelé.

Manuel Valls a annoncé mardi un « Small business Act à la française » qui doit créer « plusieurs dizaines de milliers d’emplois » dans les petites et moyennes entreprises (PME).

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...

Tweets récents


    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/vousnousmt/www/wp-content/themes/Extra/includes/widgets.php on line 245