Sélectionner une page

Les Républicains: 5 candidats aux régionales s’engagent à compenser la baisse des bourses au mérite

Les Républicains: 5 candidats aux régionales s’engagent à compenser la baisse des bourses au mérite
Cinq « chefs de file » des Républicains aux régionales se sont engagés mercredi à compenser la baisse des bourses au mérite pour les étudiants, qui seront divisées par deux à partir de 2015. Laurent Wauquiez (Rhône-Alpes Auvergne), Valérie Pécresse (Ile-de-France) et Bruno Retailleau (Pays de la Loire) dénoncent dans un communiqué commun « une décision injuste et […]

Cinq « chefs de file » des Républicains aux régionales se sont engagés mercredi à compenser la baisse des bourses au mérite pour les étudiants, qui seront divisées par deux à partir de 2015.

Laurent Wauquiez (Rhône-Alpes Auvergne), Valérie Pécresse (Ile-de-France) et Bruno Retailleau (Pays de la Loire) dénoncent dans un communiqué commun « une décision injuste et symbolique », une « attaque du gouvernement contre la jeunesse » qui baisse de 1.800 à 900 euros la bourse attribuée aux élèves qui obtiendront la mention « très bien » au bac.

« L’idéologie égalitariste est à l’oeuvre derrière cette mesure et trahit les valeurs fondamentales que nous défendons, telles que le travail, la méritocratie ou l’effort », écrivent les trois candidats qui s’engagent, s’ils sont élus en décembre aux régionales, « à compenser dans nos régions la baisse pour les étudiants ».

Candidat en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi a fait la même promesse, dans un communiqué distinct, fustigeant « une funeste marche forcée du gouvernement vers la médiocrité » alors que ces bourses bénéficiaient à « près de 7.000 élèves chaque année » pour un « budget de 11 millions d’euros ».

Sur iTELE, Xavier Bertrand, candidat dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie a annoncé « son intention de remettre cette prime pour les boursiers méritants dans son projet pour mes élections régionales » parlant d’un « symbole quand on croit au travail ».

De son côté, Nathalie Kosciusko-Morizet, numéro 2 du parti Les Républicains (ex-UMP), « invite les candidats des Républicains aux prochaines élections régionales à s’engager sur le sujet ».

Mme Kosciusko-Morizet dénonce des « considérations financières absurdes », ayant calculé que « cette dépense ne représente que 0.007% du budget de l’Education nationale ».

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...

Tweets récents