Les nouveaux programmes de maternelle ont été publiés au B.O. du 26 mars. Parmi les objectifs visés, l’utilisation des objets numériques. « Dès leur plus jeune âge, les enfants sont en contact avec les nouvelles technologies, indique le texte. Le rôle de l’école est de leur donner des repères pour en comprendre l’utilité et commencer à les utiliser de manière adaptée (tablette numérique, ordinateur, appareil photo numérique…) ». Les enseignants pourront effectuer et commenter « des recherches ciblées, via le réseau Internet », organiser « des projets de classe ou d’école induisant des relations avec d’autres enfants » qui « favorisent des expériences de communication à distance ». « L’idée d’un monde en réseau qui peut permettre de parler à d’autres personnes parfois très éloignées » pourra être expliquée aux élèves, suggère le texte.

Les programmes ambitionnent donc d’introduire dès les petites classes des tablettes tactiles dans les salles. On ne se doute pas que les élèves sauront prendre en main ces nouveaux outils qui se sont beaucoup démocratisés en 15 ans. En revanche, les enseignants devront composer avec et adapter leurs pratiques pédagogiques à ces nouveaux outils. Car comme le soulignait en janvier dernier Bernard Cornu, professeur des universités honoraire, « le problème de l’intégration du numérique à l’école est plus pédagogique que technologique ».