Sélectionner une page

Le Medef planche sur le « crowdfunding » territorial

Le Medef étudie une initiative de financement participatif pour favoriser le développement des entreprises dans les quartiers, a indiqué mardi le président du pôle entrepreneuriat du Medef, Thibault Lanxade. « Les grandes banques de réseau ont fait des efforts et doivent continuer à le faire », mais « le Medef réfléchit aux moyens de lancer une plateforme de […]

Le Medef planche sur le « crowdfunding » territorial

Le Medef étudie une initiative de financement participatif pour favoriser le développement des entreprises dans les quartiers, a indiqué mardi le président du pôle entrepreneuriat du Medef, Thibault Lanxade.

« Les grandes banques de réseau ont fait des efforts et doivent continuer à le faire », mais « le Medef réfléchit aux moyens de lancer une plateforme de crowdfunding avec ces territoires », a assuré M. Lanxade lors d’une rencontre avec la presse.

Cette plateforme « décentralisée » permettrait « d’accompagner les porteurs de projets dans une phase d’amorçage, avec des projets identifiés par les Medef territoriaux », a-t-il affirmé.

Une initiative est menée dans la région Aquitaine, avec la participation de cinq Medef territoriaux, l’idée étant de lancer une première plateforme d’investissement d’ici la fin de l’année et « idéalement en septembre ». Ensuite l’initiative sera diffusée « aux autres territoires qui le souhaitent ».

Les Medef territoriaux agiront en apportant « une labellisation » qui attestera notamment de la motivation de l’entrepreneur et permettront de rassurer les investisseurs sur la viabilité des projets, a ajouté M. Lanxade.

Le responsable du Medef a également appelé à réfléchir à l’idée d’une « réserve citoyenne » dans le domaine économique.

« Nous avons pour la défense la réserve citoyenne de défense, Najat Vallaud-Belkacem a mis en place la réserve citoyenne d’éducation nationale qui permet à un certain nombre de personnes de pouvoir aider des jeunes. Nous pouvons également réfléchir à une réserve citoyenne dans l’univers économique », a affirmé M. Lanxade.

« Comment peut-on reconnaître l’ensemble du temps accordé par ces entrepreneurs à d’autres entrepreneurs, comment valorise-t-on un chef d’entreprise qui va dans une classe de 3e pour insuffler la dynamique entrepreneuriale? Tout ceci constitue une réserve citoyenne économique qu’il y a lieu maintenant à la fois de reconnaître et de valoriser », a-t-il ajouté.

Le responsable s’exprimait lors d’une présentation de la première « promotion » de 15 jeunes de banlieue parisienne ayant bénéficié d’une formation de deux mois au Medef pour créer leur entreprise.

« Nous espérons avoir une autre promotion d’ici la fin de l’année », et au delà de « modéliser cette aventure de façon à en faire bénéficier des milliers de jeunes », a assuré le patron du Medef, Pierre Gattaz, sans préciser quel serait le financement.

Soulignant la volonté du Medef d’agir concrètement dans les banlieues, il a estimé qu' »une approche purement sociale dans ces quartiers ne règle rien ».

« Il faut donner la priorité à l’économie de manière pragmatique » et avoir des politiques économiques « à part entière qui soient rattachées, idéalement, à Bercy », a-t-il ajouté, en référence aux ministères de l’Economie et des Finances.

Dans cette optique, « ce n’est pas la peine de créer une nouvelle structure », a estimé M. Gattaz, alors que François Hollande a annoncé en février la mise en place d’une agence nationale de développement économique sur les territoires, dont les contours restent encore flous.

Il a également jugé nécessaire d’améliorer la connexion entre les associations de quartier et les réseaux d’accompagnement à l’entrepreneuriat. « Et la les Medefs territoriaux ont un rôle très important » à jouer, a-t-il assuré.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...