Une marche silencieuse en soutien aux enfants de l’école de Villefontaine (Isère), victimes présumées de viols par le directeur de l’établissement, aura lieu samedi après-midi, a-t-on appris auprès de la mairie.

Regroupés en collectif depuis la révélation lundi de cette affaire qui a créé l’émoi au sein de cette ville de 18.000 habitants et de la communauté éducative, les parents des écoliers ont décidé d’organiser un rassemblement « sans slogan, ni banderoles, par respect pour les enfants », a souligné à l’AFP Raymond Feyssaguet, le maire de la ville.

« Il n’y aura aucune prise de parole. Les parents d’élèves ont simplement manifesté leur besoin d’exprimer leur colère. C’est cette manière-là qu’ils ont choisi », a-t-il ajouté, confirmant une information de France 3 Alpes.

Le cortège s’élancera dès 15H00 depuis l’esplanade du Vellein, à Villefontaine, située près du théâtre de la ville et à un kilomètre à l’est de l’école primaire du Mas de la Raz, où le directeur, père de famille de 45 ans et enseignant, exerçait. La marche s’achèvera au sein de l’école primaire après un parcours d’un peu moins d’un kilomètre à travers la ville.

Le quadragénaire a été mis en examen et écroué mercredi pour « viols aggravés, agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, et acquisition et détention d’images pédopornographiques ».

Jeudi, les parents de 14 élèves de l’école primaire ont signalé de nouveaux faits potentiels aux enquêteurs. Jusqu’alors, neuf plaintes de parents d’élèves, correspondant à deux garçons et sept filles âgés de 6 à 7 ans, tous scolarisés dans la classe de CP du directeur, ont été enregistrées par la justice.

Vendredi, c’est un instituteur des Yvelines de 63 ans qui a été mis en examen à Versailles et écroué. Il est soupçonné de viols et d’agressions sexuelles commis hors du cadre scolaire sur une fillette de son entourage familial dans le Rhône.