brevet des collèges

© AntonioDiaz – Fotolia

Alors que le premier Forum des mathématiques vivantes tentait ce week-end de réconcilier le grand public avec cette discipline, elle reste visiblement la bête noire de bien des collégiens. Selon une note de la Depp publiée en mars, près de 2 candidats au Diplôme national du brevet (DNB) sur 3 n’obtiennent pas la moyenne lors de l’épreuve finale de maths en 2014.

2/3 ont moins de 10/20

Sur les 4 épreuves finales que passent les collégiens lors du brevet (français, maths, histoire-géo/éducation civique et histoire des arts), c’est à celle de mathématiques qu’ils obtiennent les moins bons résultats lors de cette session 2014. Près de 2/3 des candidats ont moins de 10/20, toutes séries confondues.

C’est en histoire des arts que les résultats sont les meilleurs : la moyenne des candidats, toutes séries confondues, est de 13,6/20.

Depuis 2011, pour obtenir leur diplôme, les collégiens de 3e doivent obtenir une moyenne de 10/20 ou plus (entre contrôle continu et épreuves finales), et valider les compétences du socle commun. En 2014, 92,2 % des élèves ont validé l’ensemble des 7 compétences (87,4 % en série professionnelle). Parmi les élèves qui n’ont pas obtenu la moyenne, 44 % avaient validé le socle commun.

Résultats au brevet et origines sociales

La Depp souligne une interdépendance entre les résultats du brevet et l’origine sociale des candidats. Ainsi, 96 % des élèves très favorisés obtiennent le diplôme, contre 76 % des candidats défavorisés. En outre, la moitié de ceux issus d’un milieu très favorisé l’ont avec une mention Très bien ou bien, contre un sur 7 pour les candidats de milieux défavorisés.

Par ailleurs, dans la série générale, 86 % des candidats obtiennent le brevet 2014, et 78,7 % dans la série professionnelle (contre 85,7 et 74,5 % en 2013). 10 % l’ont avec une mention Très bien et 18 % une mention Bien en série générale, contre moins de 1 % et 5 % en série professionnelle. Cela peut-être lié au fait que les élèves de milieux très favorisés, plus nombreux à obtenir le brevet avec mention, sont proportionnellement 4 fois plus nombreux à se présenter à la série générale qu’à la série professionnelle. Inversement, dans la filière professionnelle, 56 % des candidats viennent d’un milieu social défavorisé.

Enfin, cette année encore, les filles tirent leur épingle du jeu : toutes séries confondues, elles sont 89 % à obtenir le brevet en 2014, soit 6 points de plus que les garçons.