Photo DR / Live du CNRS

Photo DR / Live du CNRS

Vendredi 20 mars, une éclipse partielle de soleil pourra être observée en France entre 9h15 et 11h45. Elle atteindra son maximum vers 10h30, en pleine récréation.

Pour profiter de ce phénomène sans danger avec les élèves, la solution est bien sûr de munir ces derniers de lunettes de protection. Problème : celles-ci sont en rupture de stock. Les pharmacies, les opticiens et les kiosques ont déclaré forfait, ayant été quelque peu débordés par la situation.

Les nuages risquent de gâcher la fête

Fabriquer un sténopé (procédé qui permet de former une image inversée de la réalité en faisant passer les rayons lumineux par un petit trou) reste une bonne solution, ludique et pédagogique, mais sa conception peut s’avérer complexe pour qui n’est pas un grand bricoleur – même s’il s’agit d’un système réputé simple.

En outre, comme le relève Jacques Louvel, chercheur de l’Inserm à la retraite, une simple boîte en carton avec un trou d’épingle sur le côté face au soleil, pourrait suffire, « en principe », à former sur un papier calque épais, une image de l’éclipse, mais « ce dispositif risque fort de ne pas être très efficace, car la taille de l’image du soleil ne sera pas très grande ». Pour obtenir une image plus grande, il faudrait disposer d’une pièce « ayant une fenêtre orientée à l’Est pour le soleil levant ou plus généralement au Sud ».

Reste le problème de la météo : bien que le printemps semble être de retour, nul n’est à l’abri d’une couverture nuageuse, susceptible de gâcher la fête. Les prévisions météo annoncent déjà des conditions défavorables à l’observation de l’éclipse dans la moitié sud du pays…

L’éclipse en « live » sur Internet

Pour un enseignant ayant eu pour consigne de rester en classe tout la matinée, ne pouvant utiliser ni lunettes de protection, ni sténopé, ou faisant face aux nuages, une solution reste l’installation (à la BCD, par exemple), d’une projection vidéo de l’éclipse. Celle-ci sera filmée par le CNRS, et sera visible en direct sur la plateforme Dailymotion, pendant toute la durée du phénomène astronomique.

Les sites SloohSpace.com et Virtual Telescope diffuseront également l’éclipse, observée par des télescopes, et commentée par des spécialistes.

Edit : les live ci-dessus semblent saturés ; mais le CNRS propose de suivre l’éclipse depuis le Pic du Midi :


Pic du Midi – Hautes-Pyrénées par eclipse-20-mars-2015-CNRS