Le maire UMP de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret a annoncé lundi la suppression à partir de la rentrée prochaine du menu de substitution dans les cantines scolaires de la ville au nom du « principe de laïcité ».

« Le maire de Chalon-sur-Saône a décidé de mettre un terme à la pratique installée dans la collectivité depuis 31 ans, qui consistait à proposer un menu de substitution dès lors qu’un plat contenant du porc était servi dans les cantines », écrit l’élu dans un communiqué.

« Il est indispensable de revenir à une pratique exigeante du vivre-ensemble », affirme M. Platret.

« L’offre de restauration ne peut pas prendre en compte des considérations religieuses. Proposer un menu de substitution dès lors que du porc est servi, c’est opérer une discrimination entre les enfants, ce qui ne peut être accepté dans le cadre d’une République laïque », estime-t-il, ajoutant que « les cantines scolaires de Chalon doivent redevenir des espaces de neutralité ».

M. Platret a dit avoir adressé un courrier aux parents des 3.800 élèves de la ville en accompagnement du formulaire d’inscription aux cantines municipales en vue de la rentrée scolaire de septembre prochain.