© Monkey Business - Fotolia

© Monkey Business – Fotolia

Jeudi 12 mars, les députés ont adopté en première lecture la proposition de loi visant à garantir l’accès de tous les enfants à la cantine.

Cette proposition, portée par Roger-Gérard Schwartzenberg, président du groupe RRDP, voulait mettre un terme aux quelques initiatives locales de communes tentées de ne la réserver qu’aux enfants dont les parents travaillent.

« Un temps éducatif important »

« Le temps de restauration scolaire est un temps éducatif important dans la vie des élèves, la qualité des repas est une question de santé publique et un enjeu d’égalité sociale. Ce texte permet d’aider les parents à faire respecter leurs droits. En effet, chaque année et malgré la loi, trop nombreuses étaient les communes qui discriminaient les élèves », note la FCPE, sur son site.

Le syndicat, qui se félicite du vote des députés, appelle les sénateurs « à se saisir de cette proposition de loi, afin qu’elle soit examinée d’ici la fin de la session parlementaire ».

Environ, la moitié des élèves de l’école primaire fréquentent la cantine, qui existe dans 80% des communes. 400 millions de repas sont servis chaque année dans les écoles , facturés aux parents en moyenne de 2,5 à 3 euros.