Sélectionner une page

Nice: un lycéen déguisé muni d’une arme factice mobilise la police

La police niçoise s’était massivement mobilisée mardi matin après le signalement d’un homme déambulant avec une arme dans un quartier résidentiel de Nice: ils traquaient en fait un lycéen déguisé pour une fête. Le jeune homme, qui tentait de ressembler à « Mister T », colosse bardé de chaînes en or dans la série américaine « Agence tous […]

Nice: un lycéen déguisé muni d’une arme factice mobilise la police

La police niçoise s’était massivement mobilisée mardi matin après le signalement d’un homme déambulant avec une arme dans un quartier résidentiel de Nice: ils traquaient en fait un lycéen déguisé pour une fête.

Le jeune homme, qui tentait de ressembler à « Mister T », colosse bardé de chaînes en or dans la série américaine « Agence tous risques », portait une arme factice pour se rendre à une fête déguisée dans son lycée, a précisé à l’AFP Marcel Authier, directeur départemental de la sécurité publique. Le lycéen est tombé des nues lorsque la police l’a retrouvé mardi après-midi.

« Trois personnes ont aperçu mardi matin un homme avec un objet qui pourrait être une arme, en employant le mot de Kalachnikov », avait indiqué plus tôt M. Authier. Tous les services de police disponibles avaient été mobilisés après l’alerte reçue sur le « 17 » et prise très au sérieux.

Les recherches dans le quartier huppé de Cimiez, où se trouve notamment le rectorat, n’avaient pas abouti dans la matinée et une enquête avait été ouverte, notamment en visionnant les images des caméras de surveillance.

M. Authier se félicite malgré tout que les appels sur le « 17 » se soient accrus depuis janvier après les attentats terroristes à Paris.

Le Premier ministre Manuel Valls avait décidé le 4 février dernier de faire passer le plan Vigipirate « au niveau alerte attentat » dans les Alpes-Maritimes, comme en Ile-de-France.

La veille, trois militaires en faction devant un centre communautaire juif en plein centre de Nice avaient été agressés au couteau par un homme, Moussa Coulibaly, apparemment radicalisé depuis 2011, qui a clamé durant sa garde à vue sa haine envers les militaires et les juifs.

La sécurité autour du célèbre Carnaval de Nice, qui dure jusqu’au 1er mars, a notamment été doublée.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...