Sélectionner une page

Le calendrier scolaire 2015-2016 « remis en discussion »

La ministre de l’Education nationale va « remettre en discussion » le calendrier scolaire 2015-2016, critiqué par les parents et les enseignants.

Le calendrier scolaire 2015-2016 « remis en discussion »

© pict rider - FotoliaLe début de polémique autour du calendrier scolaire 2015-2016 a semble-t-il été pris au sérieux par le ministère de l’Education nationale. Selon le syndicat SE-Unsa, il « vient enfin de confirmer qu’il va remettre en discussion le calendrier scolaire prévisionnel pour la rentrée 2015« .

Rentrée des élèves et nouveau zonage

D’après le syndicat, plusieurs modifications sont actuellement envisagées :

– une rentrée des élèves fixée « systématiquement à compter du 1er septembre »
– une révision du zonage des petites vacances suite à la réforme des régions
– l’inscription du pont de l’Ascension pour éviter la « grande diversité des décisions rectorales en la matière »
– la remise en question de la 2e journée de pré-rentrée des personnels.

La ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem se prononcera sur ces questions « mi-mars/début avril » selon l’AFP. Une concertation sera menée en amont, impliquant « syndicats, parents d’élèves, collectivités locales, acteurs du tourisme », afin de « se mettre d’accord sur plusieurs sujets », a indiqué le ministère.

Les dates de rentrée 2015 au coeur de la polémique

Enseignants et parents étaient opposés aux dates fixées par ce calendrier pour la rentrée 2015 : le 28 août pour les enseignants et le 31 août pour les élèves. « Les enseignants ne veulent pas travailler au mois d’août. Ils l’ont dit clairement. Mais encore faut-il qu’ils puissent faire cours jusqu’à la fin du mois de juin », déplorait la présidente de la fédération Peep Valérie Marty sur le site d’Europe 1. « Les élèves sont perdants parce que ça fait une journée de classe en moins ».

Le syndicat Snalc-Fgaf a d’ores et déjà déposé un préavis de grève pour les 28 et 31 août.

L’année dernière, la date de pré-rentrée, initialement fixée par le calendrier scolaire 2014-2015 au 29 août, avait déjà suscité la colère des enseignants. Plusieurs syndicats avaient publié un communiqué commun réclamant la révision du calendrier triennal 2014-2017. Le ministre de l’Education nationale de l’époque, Benoît Hamon, avait annoncé en mai le report de la journée de pré-rentrée au 1er septembre, invoquant un « problème informatique ».

11 commentaires

  1. « La colère des enseignants  » est un raccourci un peu trop rapide . Dire « la colère de certains enseignants » serait plus juste. Beaucoup d’enseignants du primaire se trouvent dans leur classe dès la fin août afin d’accueillir dans les meilleurs conditions leurs élèves.Signaler un abus

    Réponse
  2. Il faudrait plutot se pencher sur les remplacement des profs absents, ma grande en 6eme a sa prof de maths
    Absente depuis 3 semaine et n’a pas de remplacement et c’est loin d’etre un cas isolé ……comment va t’on rattraper le retard ?Signaler un abus

    Réponse
  3. Je confirme. Enseignante en CP, je suis souvent dans ma classe 2 à 3 jours avant la rentrée, je n’ai pas compris le débat de la dernière pré-rentrée, qui ne fait qu’entériner la mauvaise opinion que certaines personnes ont sur nous !!!Signaler un abus

    Réponse
  4. Je n’ai vu aucune réaction négative autour de moi en tant qu’enseignante du fait de reprendre en août plutôt qu’en septembre … pour la bonne raison que nous sommes déjà dans nos classes à préparer la rentrée ! Ce n’est pas une journée de pré rentrée qui suffit en quoi que ce soit à préparer cette rentrée ! D’ailleurs pourquoi notre deuxième journée de pré rentrée se fait dans les semaines suivant la rentrée ? Aberration totale !
    Ce serait plus intelligent et cela collerait plus à la réalité du terrain d’admettre que les enseignants travaillent bien avant la rentrée ! et qu’il serait « normal » de comptabiliser ce temps consacré à l’école ! Alors dire que cela nous mine de reprendre en août alors que c’est ce qu’on fait en primaire pour l’essentiel d’entre nous … On se moque de qui avec ces annonces ???
    Sincèrement je passe un bon mois et plus à préparer ma classe … projets de l’année, cahiers, recherches, programmations et progressions en fonction du niveau à préparer, documents de rentrée et documents pédagogiques … Car oui je présente aux élèves mes propres supports de travail et non ceux des manuels qui ne me correspondent pas ! Voilà « ma » réalité … deux mois bien remplis chaque année ! C’est cela le boulot d’instit quand on aime ce qu’on fait ! Visitez les blogs d’instits et vous vous rendrez compte que je ne suis pas un specimen rare …Signaler un abus

    Réponse
  5. Quels enseignants ne veulent pas travailler en août ? Personnellement, sur les 200 que je connais, aucun ne refuse. Certes cela n’est pas représentatif, mais peut-être faut-il arrêter de faire passer les desiderata des lobbies du tourisme ou ceux de certains syndicats éloignés de leur base pour les idées des enseignants sur le terrain !Signaler un abus

    Réponse
  6. Quels sont les enseignants qui se plaignent de reprendre en août? Comme beaucoup de collègues, je me remets petit à petit au boulot dès début août, les 2 dernières semaines sont plus intenses, alors reprendre le 31/08 ou 01/09, je ne vois pas le problème, en tout cas mes collègues et amis enseignant en primaire ne s’en offusque pas! Dans le 2nd degré, je ne sais pas!!!Signaler un abus

    Réponse
  7. Encore une fois on fait passer les enseignants pour des fainéants. Je suis professeur des écoles. En 13 ans de carrière, je n’ai jamais vu un collègue ne pas venir en classe en août et râler sur ses vacances. Qui a lancé cette polémique ? Certainement pas nous !!!Signaler un abus

    Réponse
  8. Pour qui fait-on passer les enseignants ? j’étais proviseur de lycée durant 20 ans. Mes collègues venaient régulièrement préparer leurs cours fin août. Je peux aussi décrire leur bonheur de commencer une nouvelle année scolaire… Ils aiment leur métier, ils aiment leurs élèves. Ils sont passionnés par leur merveilleux métier. Les frondeurs sont minoritaires ! qui cherche à ternir l’image des enseignants ?? dans quel intérêt ???Signaler un abus

    Réponse
  9. Moi, je suis contre la reprise des cours au mois d’aout, même si je profite de ces disponibilités pour effectivement préparer les progressions, les supports pédagogiques etc….Signaler un abus

    Réponse
  10. « Les élèves sont perdants parce que ça fait une journée de classe en moins » mais mdrrrrrr quoi !!!Signaler un abus

    Réponse
  11. Qui est-ce qui rythme le temps scolaire?
    Arrêtons de faire croire que ce sont les enseignants, arrêtons de penser que ce sont les rythmes biologiques des enfants.
    Est-ce que tout le monde veut bien faire des concessions :
    Si on dit des journées plus courte pour les enfants et moins de vacances, ce sont surtout les parents qui travaillent qui râlent (que fait-on des enfants après la classe sans que cela me coûte quelque chose), réduire les vacances ce sont les professionnels du tourisme qui voient cela d’un mauvais œil.
    Au début de ma carrière on arrêtait les cours au 30 juin et on reprenait autour du 10 ou 15 septembre, faites le calcul.

    Le problème n’est pas de savoir si on doit faire des réformes, puisque nous disons toujours il faut réformer, mais à chaque fois c’est pareil, dès que l’on touche au confort d’une catégorie de personnes, elles le font savoir et la réforme tombe à l’eau.

    La vrai question est, sommes-nous prêts à accepter que l’on nous bouge notre train-train? Sommes-nous prêts à attendre quelques temps avant de dire que la réformes est une aberration ? Ou alors, comme d’habitude, rien ne changera?Signaler un abus

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...