Sélectionner une page

Delahaye (UDI-UC) demande au Sénat de se saisir des problèmes des banlieues

Delahaye (UDI-UC) demande au Sénat de se saisir des problèmes des banlieues
Le sénateur-maire de Massy (Essonne), Vincent Delahaye (UDI-UC), va demander au président du Sénat Gérard Larcher (UMP) que le Sénat se saisisse des problèmes des banlieues. « Je vais écrire au président du Sénat pour que le Sénat se saisisse des problèmes des banlieues et avance des propositions spécifiques », a annoncé mardi M. Delahaye à l’AFP, […]

Le sénateur-maire de Massy (Essonne), Vincent Delahaye (UDI-UC), va demander au président du Sénat Gérard Larcher (UMP) que le Sénat se saisisse des problèmes des banlieues.

« Je vais écrire au président du Sénat pour que le Sénat se saisisse des problèmes des banlieues et avance des propositions spécifiques », a annoncé mardi M. Delahaye à l’AFP, précisant qu' »il lui semble normal qu’il y ait une délégation sénatoriale ou une commission d’enquête consacrée aux banlieues où habite 30% de la population française ».

Selon lui, une politique des banlieues « ne doit pas se focaliser uniquement sur la sécurité, mais englober tous les facteurs nécessaires à l’intégration », en particulier le logement et l’emploi.

Il propose que les maires aient plus de pouvoir pour l’attribution des logements sociaux, « afin d’organiser la réussite de la mixité sociale ». « Actuellement les maires peuvent attribuer 20% des logements sociaux, les autres ce sont les préfets – qui traitent les problèmes les plus difficiles – ou les organismes sociaux qui les attribuent », souligne-t-il en dénonçant une « irresponsabilité ». « Si les maires pouvaient en attribuer plus, ce serait une incitation pour eux à construire des logements sociaux », estime-t-il.

En ce qui concerne l’emploi, il demande des structures sur mesure en direction des jeunes les plus fragiles. « Ce sont eux les plus à même d’être touchés par la propagande islamiste la plus radicale ».

François Hollande avait rencontré la semaine dernière des maires et des élus de banlieue, dont Philippe Rio (PCF), maire de Grigny (Essonne) d’où est originaire le jihadiste Amédy Coulibaly, et François Pupponi (PS), député-maire de Sarcelles (Val-d’Oise), avec les ministres Patrick Kanner (Ville) et Myriam El Khomri (Politique de la ville), en vue d’annonces qui pourraient être faites jeudi lors de sa conférence de presse, sa première après les attentats de janvier.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...

Tweets récents