Une image rayons X du Soleil, prise par le télescope à rayons X de la Nasa, NuSTAR / NASA/JPL-Caltech/GSFC

Une image rayons X du Soleil, prise par le télescope à rayons X de la Nasa, NuSTAR / NASA/JPL-Caltech/GSFC

Voici une image inédite du Soleil. Le 19 décembre, après plusieurs jours de tempête solaire, une éruption massive s’est déroulée sur l’astre. L’événement, de classe X1.8, l’une des plus grandes puissances observées jusqu’à présent, a été capturé par le télescope spatial à rayons X de la Nasa, NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array). A l’origine, cet équipement sert à observer les confins de l’univers (en particulier les trous noirs).

Utilisé pour la première fois par la Nasa pour observer le Soleil, il a permis de fournir une image haute résolution de ses rayons X hautement énergétiques. A la différence d’autres téléscopes à rayons X, NuSTAR peut diriger ses optiques vers le Soleil « sans risquer de les griller car ce dernier ne brille pas fortement dans les rayons X hautement énergétiques détectés par le télescope », constate Science et Avenir.

« Un regard unique sur le Soleil »

An artist's concept of NuSTAR in orbit. Image credit: NASA/JPL-Caltech

An artist’s concept of NuSTAR in orbit. Image credit: NASA/JPL-Caltech

Selon un scientifique de l’université de Californie, qui s’exprime sur le site de la Nasa dédié au télescope, cette image et les prochaines qui seront prises par NuSTAR (en 2015) permettront d’avoir « un regard unique sur le Soleil, des parties les plus profondes de l’atmosphère aux plus hautes ».

Ainsi, cette première image à rayons X du Soleil permet d’analyser les températures situées au niveau des taches solaires. « Les scientifiques espèrent notamment pouvoir identifier une mystérieuse particule dénommée axion et qui serait un des constituants de la matière noire, au cœur du Soleil », note Science et Avenir.