© VRD - Fotolia

© VRD – Fotolia

Le président de la République va annoncer le rétablissement des 70 millions d’euros de crédits amputés dans le budget des universités, lors d’un dîner annuel avec la Conférence des Présidents d’université, ce vendredi 12 décembre. Cette somme avait été retirée du budget 2015 des universités par un amendement gouvernemental au projet de loi de finances 2015, adopté le 18 novembre par l’Assemblée nationale.

Manifestation à l’appel du collectif « Sciences en marche »

L’annonce de cette décision intervient alors que des milliers d’étudiants, enseignants et chercheurs ont manifesté ce jeudi 11 décembre à travers la France à l’invitation du collectif « Sciences en marche » et de plusieurs organisations syndicales contre les coupes budgétaires qui les frappent. Ils ont dénoncé tout particulièrement le coup de rabot de 136 millions d’euros sur les crédits de la recherche et de l’enseignement supérieur, dont 70 millions touchaient directement les universités. Quelque 8 000 scientifiques avaient déjà manifesté le 17 octobre à Paris pour réclamer des moyens pour la recherche.

« On a perdu un temps fou »

Interrogé sur la perspective de cette annonce de l’Elysée, le président de la Conférence des présidents d’université (CPU) Jean-Loup Salzmann évoque son « soulagement », mais ajoute : « On a tous perdu un temps fou dans cette affaire et c’est vraiment dommage. Nous demandons au ministère du Budget de revoir ses méthodes », a-t-il déclaré.

Enfin, l’Unef se félicite de cette annonce mais « rappelle qu’il ne suffira pas au gouvernement de retirer une provocation à la dernière minute pour répondre au mécontentement des étudiants ». « C’est plus de 150 millions qu’il manquera aux universités en 2015 simplement pour fonctionner correctement. »