© makieni - Fotolia

© makieni – Fotolia

Lors de cette rentrée 2014, le ministère de l’Education nationale et la Fédération Française de Football ont décidé de lancer l’opération « Mon EURO 2016 » dans toutes les écoles et tous les établissements scolaires de France.

Tous les partenaires de cette opération sont ainsi mobilisés « pour faire bénéficier des vertus éducatives du football le plus grand nombre d’enfants possible, du CE2 à la Terminale, avec l’UEFA EURO 2016 en perspective », note un communiqué publié, mardi 9 décembre, par le ministère de l’Education nationale.

« Mon Euro 2016 » a débuté officiellement hier et prendra fin à l’aube de la compétition de football, en juin 2016.

« Permettre aux enfants de pratiquer le football à l’école »

Cette opération est un projet global qui articule pratique du football dans le temps de l’EPS, apprentissages transdisciplinaires, réflexion et création artistique autour des valeurs du football. En effet, ce sport peut être un point d’appui pour de nombreux apprentissages et réflexions sur l’Europe, le respect des règles, le corps humains, l’histoire, les arts…

L’école bénéficiera ainsi de documents pédagogiques pour animer des ateliers autour du football, d’un prêt matériel et d’un site internet, pour suivre et faire vivre l’action.

L’objectif est triple : permettre aux enfants de pratiquer le football à l’école, en faire un outil de leur réussite scolaire et accompagner le jeune public vers la fête de l’UEFA EURO 2016.

Ce projet « doit contribuer à faire de cette compétition un grand rassemblement populaire », poursuit le communiqué. Il proposera aux enseignants volontaires, des premier et second degrés, des formations, assurées par des intervenants qualifiés (techniciens fédéraux, enseignants formateurs) et organisera un concours autour du thème « à la découverte de l’Europe ».

Enfin, « pour l’année 2014/2015, les lauréats nationaux remporteront un moment privilégié avec l’Equipe de France Féminine A lors d’un stage de préparation à la Coupe Du Monde de Football 2015 », conclut le communiqué.