François Hollande a atterri vendredi à Astana, première étape d’une visite officielle de 48 heures au Kazakhstan visant à intensifier les échanges économiques mais aussi politiques et universitaires avec cette puissance émergente d’Asie centrale, a-t-on appris auprès de sa délégation.

Dès son arrivée à Astana, le chef de l’Etat français devait rejoindre le palais présidentiel pour un premier entretien avec son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev qui règne sans partage sur son pays depuis l’indépendance acquise en 1991.

Après une conférence de presse conjointe, un déjeuner officiel, une allocution devant des forums économique et universitaire et une rencontre avec la communauté française d’Astana, François Hollande s’envolera en fin d’après-midi pour Almaty, seconde étape de sa visite au Kazakhstan.

Seuls deux présidents français s’étaient rendus dans cette ex-République soviétique depuis son indépendance: François Mitterrand, en septembre 1993, et Nicolas Sarkozy, en octobre 2009.