Une centaine de lycéens d’un établissement marseillais ont manifesté mercredi matin devant l’inspection académique de la ville s’inquiétant d’une sortie de leur établissement du dispositif d’éducation prioritaire, a-t-on appris de sources concordantes.

« On a écouté leurs représentants et on a essayé de calmer leurs inquiétudes », a indiqué la chef de cabinet de l’inspection d’académie des Bouches-du-Rhône, Michelle Petris, après avoir reçu une délégation d’élèves.

Mardi matin, une centaine d’élèves du lycée Victor-Hugo, un établissement proche de la gare Saint-Charles, se sont rassemblés spontanément devant les portes puis ont rejoint l’inspection académique à quelques centaines de mètres, a indiqué la préfecture de police de Marseille.

« Ils étaient devant l’inspection et ont demandé une audience », a encore indiqué Mme Petris, précisant que les lycéens s’étaient ensuite dispersés dans le calme.