Group of Friends with Tablet PC © william87 - Fotolia

Group of Friends with Tablet PC © william87 – Fotolia

La transition vers le numérique pose plusieurs défis au système éducatif. Pour Daniel Auverlot, président de l’AFAE (association française des acteurs de l’éducation), il existerait, au coeur de l’école, « des contradictions internes » liées aux nouvelles technologies.

Lors d’une conférence sur le salon Educatec-Educatice, vendredi 28 novembre, le sous-directeur à la Depp (direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance), chargé des évaluations et de la performance scolaire, a décrit un système éducatif « qui a du mal à faire le lien » avec les réseaux sociaux, « espaces de liberté » utilisés par les élèves – l’école étant, traditionnellement, « un lieu de surveillance ».

Avec les nouvelles technologies, les pratiques des jeunes changent. Alors que la tendance est au « Bring Your Own Device » (BYOD), c’est à dire le fait de venir à l’école avec son propre smartphone, ordinateur portable ou tablette numérique, Daniel Auverlot déplore, au sein des établissements scolaires, des « règlements intérieurs qui interdissent l’utilisation des téléphones portables ».

Enfin, faisant le lien avec les Serious Game (« jeux sérieux »), l’inspecteur général de l’Education Nationale remarque que les jeunes cultivent une « culture du jeu vidéo », qui n’est « pas prise en compte par l’institution scolaire ».