Un garçon de neuf ans aux antécédents asthmatiques est décédé jeudi à la mi-journée après avoir pris son repas dans une cantine scolaire de l’Ain, a-t-on appris auprès des pompiers, qui évoquent une suspicion d’allergie.

Le drame s’est déroulé dans une école de Jujurieux, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Bourg-en-Bresse. Les pompiers, alertés pour un malaise, n’ont pu sauver l’enfant, inconscient et en arrêt cardiaque à leur arrivée. « On parle d’une allergie au départ, mais c’est sous réserve », ont indiqué les pompiers.

Selon un médecin urgentiste qui a pris en charge l’enfant, celui-ci a été « victime d’une crise d’asthme aiguë, due à un choc anaphylactique (réaction allergique exacerbée, ndlr) », dont l’origine n’est pas connue à ce stade.

Le garçon, qui avait des antécédents asthmatiques, s’est plaint de ne pas se sentir bien en sortant de la cantine vers 13H00. Il a été emmené dans une salle de classe, selon la même source, où le personnel de l’école lui a administré plusieurs bouffées d’un bronchodilatateur contenu dans un kit de soin de l’enfant. Mais l’élève est devenu tout bleu, ne respirait plus et le personnel de l’école lui a alors fait du bouche à bouche, ainsi qu’une injection d’adrénaline pour tenter de le réanimer. Les pompiers sont arrivés à ce moment-là.

Une enquête sur les causes de la mort devait être ouverte.