Sélectionner une page

Poitiers: l’imam dénonce un risque de « mise à l’index » dans la circulaire du rectorat

L’imam de la mosquée de Poitiers a dénoncé lundi le risque de « mise à l’index » des musulmans contenu, selon lui, dans la circulaire controversée du rectorat de l’académie de Poitiers sur la prévention de la radicalisation religieuse à l’école. « Probablement que le document part d’une intention saine et bonne (…) mais en tout cas la […]

Poitiers: l’imam dénonce un risque de « mise à l’index » dans la circulaire du rectorat

L’imam de la mosquée de Poitiers a dénoncé lundi le risque de « mise à l’index » des musulmans contenu, selon lui, dans la circulaire controversée du rectorat de l’académie de Poitiers sur la prévention de la radicalisation religieuse à l’école.

« Probablement que le document part d’une intention saine et bonne (…) mais en tout cas la méthode n’est pas bonne, ce document est dangereux », a déploré auprès de France Bleu Poitou Boubaker El Hadj Amor, qui a dit son intention d’écrire au recteur et à la préfète de la Vienne pour que la circulaire soit « retirée ».

Le responsable religieux a également demandé que les autorités reconnaissent « un dérapage », même « involontaire ». « Il y a un risque que les musulmans soient mis à l’index par un document comme celui-là », a-t-il ajouté.

La diffusion de cette circulaire dans les établissements de la Vienne a créé la polémique, faisant notamment réagir des syndicats.

Dans ce document de 14 pages, intitulé « Prévention de la radicalisation en milieu scolaire » et révélé par le site d’information Mediapart, les enseignants sont appelés à prendre en compte plusieurs critères. Parmi ceux-là figurent une « barbe longue non taillée (moustache rasée) », des « cheveux rasés », un « habillement musulman », le « refus du tatouage », une « perte de poids liée à des jeûnes fréquents ».

Sont mentionnés également dans ce « Powerpoint » des comportements de type « repli identitaire », « exposition sélective aux médias », « rhétorique politique » concernant notamment la Palestine, la Tchétchénie, l’Irak. La circulaire invite aussi à surveiller ceux qui s’intéressent de près à l’histoire des débuts de l’islam.

La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a reconnu dimanche que le document était « sans doute perfectible, c’est incontestable » et évoqué « une démarche isolée » de cette académie.

« On ne peut pas s’en tenir à la description faite par le papier de Mediapart pour comprendre quel était l’intérêt de ce document », a-t-elle poursuivi, ajoutant « nous allons améliorer les choses ».

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...