Une manifestation de lycéens a donné lieu lundi matin à des débordements à Saint-Denis, notamment des vitrines brisées dans le centre-ville de cette banlieue nord de Paris, a-t-on appris de sources concordantes.

Les incidents ont éclaté vers 10 heures, en marge d’un rassemblement à la mémoire de Rémi Fraisse devant le lycée Paul-Eluard, a indiqué une source policière. Un groupe de quelque 150 personnes, des « casseurs » selon cette source, a décidé de se rendre dans le centre de Saint-Denis pour en découdre.

« Un important dispositif policier » a été mobilisé pour tenter de ramener le calme, a-t-on précisé. La station de métro Basilique de Saint-Denis a été fermée, et le trafic de tramway interrompu « par mesure de sécurité », selon la RATP.

Lundi matin, les autorités faisaient état de six lycées perturbés en Seine-Saint-Denis par des rassemblements contre les violences policières et en mémoire de Rémi Fraisse, tué sur le site du barrage de Sivens (Tarn).